Des jeux interquartiers qui célèbrent la diversité

nouméa
Premiers jeux interquartiers de Nouméa, 6 octobre 2018
©NC la 1ère / Clarisse Watue
Quoi de mieux pour faire connaissance qu’une compétition bon enfant et pleine d’humour? Au-delà des courses de pneu et sumo glissant façon Intervilles, les premiers jeux interquartiers de Nouméa, samedi à l'hippodrome, avaient pour objectif de créer du lien et de favoriser la mixité. 
Une sorte de version calédonienne de l’émission Intervilles… Les jeux interquartiers ont mis l’ambiance, toute la journée de samedi, sur l’hippodrome Henry-Milliard. Devant un public - clairsemé - d’habitants venus les encourager, 24 équipes de toute la capitale de Nouméa se sont affrontées dans le rire et la bonne humeur: à travers une «fronde géante», l’«évasion du bagnard» ou encore le «baby foot humain».
 

Vallée-du-Génie

A la fin, c’est la Vallée-du-Génie qui l’a emporté. Jean-Baptiste Dol, le capitaine de l’équipe, explique pourquoi il apprécié la journée. 
 

A reconduire 

La mairie de Nouméa dresse également un bilan positif de cette première, qui devrait être reconduite. Ecoutez Diane Bui Duyet, l’adjointe en charge  de la jeunesse et des sports.
 

Autres titres 

A noter que Tina 1 a décroché le titre d'équipe la plus forte. L'une de celles qui mélangeaient des habitants de différents quartiers a été désignée comme la plus réfléchie, et le groupe d'habitants jugé le plus équilibré représentait l'Anse-Vata.