Jour férié et chômé : un 1er-Mai au contexte particulier

commerce nouméa
Commerce de Nouméa centre ouvert le 1er mai 2021
Ce commerce a fait le choix d'ouvrir le 1er-mai. ©Mathieu Ruiz Barraud / NC la 1ere

Après le deuxième confinement en Nouvelle-Calédonie, et dans un contexte économique contraint pour les entreprises, les commerces allaient-ils marquer comme d'habitude le jour férié chômé du 1er-Mai ? Certains ont fait le choix d'ouvrir, mais pas tant que ça.

Le 1er-Mai, correspondant à la Fête du travail, rime avec repos pour les salariés (le Medef-NC précise le détail par filière ici). Et se traduit donc chaque année par un paysage global de magasins fermés. Certains ont toutefois décidé d’ouvrir du fait de la période de confinement et du contexte contraint par la pandémie de Covid-19.

"En équipe réduite"

Pour ce gérant d’une bijouterie située dans le centre-ville de Nouméa, il s’agissait de rattraper - un peu - le temps et l'argent perdus. "C’est important pour nous parce qu’avec la période de confinement qu’on a bien sûr tous subie, on a besoin de retrouver un petit peu de chiffre d’affaires", explique Laurent Dauzet. "On a essayé d’ouvrir en équipe réduite : deux salariés, sur base de volontariat, qui ont accepté de travailler aujourd’hui."

Il répond au micro de Mathieu Ruiz Barraud :

Commerce ouvert le 1er-Mai

 

"Oui, le 1er-Mai, les commerces peuvent être ouverts

Sur sa page Facebook, le Syndicat des commerçants de Nouvelle-Calédonie a d’ailleurs annoncé la couleur, mercredi : Oui, "le [1er-Mai] est bien un jour férié chômé de la branche commerce et divers". Et oui, "le [1er-Mai], les commerces peuvent être ouverts car les gérants sont les exploitants du quotidien, et souvent lorsqu'ils sont ouverts, c'est une nécessité : de continuité de service vis-à-vis de la clientèle, ou parce que l'outil de travail ne peut être arrêté, ou encore parce que le gérant doit rattraper des semaines d'arrêt forcé." 
 

Centre-ville quasi à l'arrêt

Et l’organisation d’insister: "Quand le commerce est de taille moyenne ou plus grande, quand des emplois sont en jeu, quand l'économie est délétère et que les salariés sont ok, oui, le 1er-Mai peut être travaillé et rémunéré en conséquence." Reste que le centre-ville s’avérait samedi matin désert et son activité commerciale, réduite au minimum.

Magasins fermés pour le 1er-Mai
La rue de l'Alma au matin du 1er-mai. ©Mathieu Ruiz-Barraud / NC la 1ere