L'équipe de l'UFC-Que Choisir déménage à Portes-de-Fer

association nouméa
UFC déménage Artigue
L’UFC-Que choisir quitte ses locaux du Mont-Vénus pour les hauteurs de Portes-de-Fer, rue Artigue, un peu après l’église de l’Espérance. ©Stephanie Chenais / Nc la 1ere
L’Union fédérale des consommateurs, l’UFC-Que Choisir, s'installe au Vallon d’argent, à côté de Portes-de-fer. Après près de 9 ans dans son local du Mont-Vénus, l’association s’installe dans plus grand. Et surtout moins cher, ce qui était devenu nécessaire financièrement. Sa mission reste la même, défendre les droits des consommateurs, mais ce nouveau secteur permettra aux bénévoles d’être plus proches des locataires de la Sic.

Il y a encore des cartons un peu partout, mais tout sera prêt d’ici mercredi prochain. 80m2, soit 30 de plus qu’avant, un parking dédié, un accès pour les personnes handicapées et des bureaux isolés pour pouvoir recevoir les visiteurs. Les lieux apportent plus de confort à l’équipe de bénévoles de l’UFC, mais ce partenariat avec la Sic permettra aussi de programmer des réunions avec les habitants des résidences. "La Sic nous a demandés de faire des réunions de locataires. On va certainement en faire quatre pour le quartier, explique Gilles Vernier est le président de l’UFC. Il n'est pas question de parler des problèmes de la Sic, on n'est pas là pour ça, mais des problèmes de la vie de tous les jours, d'assurance, de réparations automobiles, et puis on va faire aussi des actions à Magenta et à Tindu. L'année prochaine, on fera je pense 6 ou 7 réunions. Cette année, on en fera peut-être que 3 ou 4."

UFC nouveau local
Le local est situé au 82 rue Capiez et donne sur la rue Artigue. ©Stephanie Chenais / Nc la 1ere

Un loyer moins cher 

Un déménagement qui était devenu indispensable pour la survie de l’association. Comme pour beaucoup d’autres structures, les temps sont durs financièrement. "Toutes les associations ont des difficultés financières. On a vu nos subventions diminuer comme peau de chagrin. Il a fallu prendre une décision douloureuse de déménager, de réduire le temps de travail du personnel et de trouver un local moins cher. Et la Sic nous a répondu ce qui nous a permis de vivre, parce qu'autrement à la fin de l'année l'UFC n'existait plus. On a vécu jusqu'à présent parce qu'on avait un bas de laine."

A force de vider le bas de laine, on s'est aperçu qu'il n'y avait plus rien et qu'on ne pouvait plus continuer.

Gilles Vernier, président de l'UFC

UFC déménage
Les horaires vont être adaptés, avec une ouverture plus tardive le matin et peut-être une permanence le samedi matin. ©Stéphanie Chenais / NC la 1ère

Des horaires adaptés

Ces nouveaux bureaux sont situés au 82 rue Capiez, mais l’accès principal se fera rue Artigue, quelques centaines de mètres après l’église de l’Espérance. L'ouverture officielle au public est prévue le jeudi 2 juin. Quant aux horaires, ils vont être adaptés, avec une ouverture plus tardive le matin et peut-être une permanence le samedi matin. L’association communiquera sur ce point dans les jours qui viennent.

L’UFC compte en moyenne près 1000 adhérents et une trentaine de bénévoles actifs. Notamment des juristes. Près de 1000 contacts ont été enregistrés l’an dernier. Parmi les thématiques phares : le logement, mais pas seulement.

Les précisions de Gilles Vernier :

Gilles Vernier, président de l'UFC