La bibliothèque Bernheim ferme ses portes pour trois ans

vie locale nouméa
©nouvellecaledonie
C’était ce samedi la dernière occasion de voir la bibliothèque Bernheim à Nouméa, telle que vous la connaissez. L’établissement ferme ses portes au public, le temps d’un chantier qui devrait durer trois ans. Les travaux aboutiront à la démolition, puis à la reconstruction d’une grande partie de la bibliothèque. Il y avait, ce samedi, comme un parfum de nostalgie dans l’enceinte du bâtiment.

Ce samedi, c’était la dernière journée pour profiter de la bibliothèque Bernheim à Nouméa. Au détour des stands et des rayons de livres, de nombreux Nouméens sont venus faire leurs adieux à une partie de leur histoire. L’établissement se prépare à un chantier d’ampleur.

"Le bâtiment historique (à gauche en arrivant), qui a plus d’un siècle, sera conservé. Il sera rénové. Il aura de nouvelles destinations mais c’est une surprise, fait savoir Christophe Augias, directeur de la bibliothèque Bernheim. L’autre (à droite) sera intégralement détruit car on n’a pas pu y replacer, dans le cadre d’une rénovation simple, les nouveaux services qu’on voulait déployer."

"C'était important que je vienne"

Parmi les visiteurs ce samedi, certains immortalisent le bâtiment avant sa destruction. "C’était important que je vienne aujourd’hui parce que j’ai tellement de souvenirs dans cette bibliothèque. On y a eu tellement d’événements, de rencontres, de discussions que j’ai des souvenirs plein la tête", confie Joël, un visiteur régulier.

Avec ses escaliers emblématiques, le bâtiment de 1981 a vu passer plusieurs générations. À l’image de ce père de famille, qui avait pris l’habitude d’emmener ici ses enfants chaque semaine. "C’est un emblème. On est triste qu’il disparaisse. On ne va plus l’avoir alors qu’on avait l’habitude de le voir, de passer à côté. On a un ressenti pour ce bâtiment", glisse Billy.

Architecture moderne

Si une page se tourne pour la bibliothèque, le nouveau bâtiment aura tout de même pour lui quelques avantages. "La prochaine bibliothèque sera d’architecture moderne, explique Christophe Augias. Le public pourra la découvrir aussitôt qu’on pourra révéler les plans et visuels. Mais elle gardera les volumes. C’est très important d’avoir cette volumétrie qui permet d’être à l’aise et de bien respirer. À l’inverse de celle-ci, elle va aller chercher la lumière."

Au total, le chantier de rénovation de la bibliothèque coûtera près d’1,2 milliard de francs. La réouverture est prévue pour 2025 au minimum.