La fin d’une époque

nouméa
Ponton chateau royal. Nouméa
©NC1ere/Malia Noukouan
Le ponton de la plage du château royal est désormais interdit au public. Cette institution nouméenne va disparaître du paysage l’an prochain et sera démoli.
Une annonce qui a touché les Calédoniens.
L’ouvrage avait été construit en 1970 et avait accueilli plusieurs générations de Nouméens.
Sur la plage du Château royal, le bruit des machines est venu briser la mélodie des vagues et interrompre la tranquillité des baigneurs.
Ce 14 septembre, une barrière métallique de plus de 2m de haut a été érigée entre la plage et le ponton, pour le rendre inaccessible au public.
Ponton chateau royal. Nouméa
Des générations de Calédoniens ont fréquenté le ponton du Chateau Royal. ©NC1ere/Malia Noukouan

Un choc pour les baigneurs, très attachés à ce lieu chargé de souvenirs.

 

Ponton chateau royal. Nouméa. Micro Trot


Vieux de près d’un demi-siècle, le ponton ne répondait plus aux normes de sécurité indique la province Sud et le rénover n’était pas non plus envisageable. L’ensemble de l’ouvrage aurait pu céder à tout moment selon la collectivité, qui devrait démolir complètement la structure l’an prochain.
 

La responsabilité serait trop lourde pour la province Sud en cas d’accident explique Bertille Jouan, la directrice de l’Equipement.

 

Ponton chateau royal. Nouméa itw Jouan

Ponton chateau royal. Nouméa
©NC1ere/Malia Noukouan

Une reconstruction a l’identique n’est pas envisagée pour l’instant.
Reste à la Ville de Nouméa de décider si oui ou non un autre ponton sera construit ailleurs, dans le cadre de son schéma du littoral. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live