La gastronomie et les savoir-faire du Nord s'invitent à la Maison des artisans à Nouville

agriculture nouméa
De nombreux exposants sont venus sont présenter leurs produits à la Maison des artisans, ce 1er octobre.
De nombreux exposants sont venus sont présenter leurs produits à la Maison des artisans, ce 1er octobre. ©Lizzie Carboni/ NC la 1ère
De nombreux exposants, de Koumac à Poum jusqu'à Hienghène et Pouébo, sont présents pour faire découvrir les trésors du Nord : prestations touristiques, activités mais aussi dégustations et savoir-faire traditionnels. L’occasion de s’échapper à plusieurs kilomètres de Nouméa, le temps d’une journée, et d’y découvrir de véritables pépites.

Une gousse de vanille givrée : c’est un gage de qualité pour Sonia Orcan, qui s’est lancée dans la production il y a quatre ans, du côté de Pouembout. Extrait de vanille, miel vanillé… La Calédonienne entend faire connaître ses productions, uniques dans la région. 

"Quand j’ai fait de la vanille à Pouembout, on m’a pris un peu pour une folle. On m’a dit ‘faire de la vanille à Pouembout? C’est un désert’, s'amuse-t-elle. Plus on me disait ça, et plus j’avais envie d’en faire. J’ai toujours aimé l’agriculture. Mes parents, mes grands-parents étaient là-dedans. Je voulais faire quelque chose d’autre que les salades ou les pastèques. La vanille, ça m’a toujours attirée."

"Une tisane à base de café"

En poursuivant vers le Nord, un arrêt à Témala, chez Glenn Bernanos, s'impose. En plus de produire et de vendre son café en province Nord, il accueille les visiteurs dans son gîte, décoré dans le style d'une caférie d'antan. Cet arrière-petit-fils d’un pionnier du café d’autrefois s'est lancé dans la production de café il y a six ans. Il propose également des randonnées. Glenn sait que dans le Nord, il faut savoir être polyvalent et créatif.  

 Il présente «une tisane à base de café qui était bue au XXIIIe siècle. Je la remets en valeur. J’ai découvert ça au hasard. J’ai tenté, j’ai goûté et finalement, je suis allé sur Internet et j’ai trouvé que ça existait. Maintenant, je la propose aux gens et puis voilà.»

Une invitation lancée à tous les Calédoniens 

Dernier arrêt : la vallée de la Tchamba pour y déguster des mets traditionnels, que Benoît Delagneau, s’attèle à faire connaître aux visiteurs. Il accompagne les structures touristiques sur l’ensemble de la province nord, à la CCI. 

Il fait découvrir "un mélange de bananes mûres et de bananes vertes qui sont râpées, écrasées et mélangées ensemble avec du lait de coco. Après, on va les envelopper dans des feuilles et on va les cuire doucement et les faire mijoter dans du lait de coco, décrit-il. Le but, c’est de faire découvrir ce que vous allez manger dans le nord. Il faut qu’on garde nos secrets aussi. C’est bien la découverte sur place…"

C’est donc une invitation lancée à tous les Calédoniens : celle de découvrir le Nord par sa gastronomie.

Le public a répondu présent ce 1er octobre à la Maison des artisans.
Le public a répondu présent ce 1er octobre à la Maison des artisans. ©Lizzie Carboni/ NC la 1ère