La grève à Géant s'étend à la plate-forme d'approvisionnement

social nouméa
Blocage de la centrale d'achats du groupe Hayot, 22 septembre 2020
©Marguerite Poigoune / NC la 1ere
Le conflit s'est durci, autour de l’hypermarché Géant Sainte-Marie, à Nouméa. Ce mardi, les grévistes ont bloqué la plate-forme qui approvisionne tous les magasins du groupe Hayot en Nouvelle-Calédonie.
Après une semaine de mobilisation à l'hypermarché Géant Sainte-Marie et au Leader price de Magenta, les grévistes ont décidé d'enfoncer le clou. Et de bloquer les accès à la centrale d’achats qui dessert plusieurs commerces du groupe Hayot en Calédonie.  
 
Blocage de la centrale d'achats du groupe Hayot, 22 septembre 2020
©Marguerite Poigoune / NC la 1ere
 

«Geste»

Selon l’intersyndicale FLS - Usoenc, cette décision a été prise face au silence de la direction. Les grévistes ont en effet levé le blocage du Leader price de Magenta, lundi en fin de journée pour faire un geste et reprendre les négociations. 
Ecoutez Prisca M’Boueri, déléguée du Front de luttes sociales, au micro de Marguerite Poigoune :

Blocage au groupe Hayot, Prisca M'Boueri

 

Ça va impacter, les jours à venir, tous les commerces du groupe.
- Prisca M'Boueri, déléguée syndicale

 

La direction ne s'exprime pas

La direction a souhaité ne pas s’exprimer, pour le moment. Elle avait dénoncé par voie de communiqué, dimanche, «un blocage disproportionné qui entraîne la prise en otage des consommateurs et des collaborateurs en attente de pouvoir travailler».
 
Blocage de la centrale d'achats du groupe Hayot, 22 septembre 2020
©Marguerite Poigoune / NC la 1ere
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live