nouvelle calédonie
info locale

Les armes de la police municipale au menu du conseil municipal de Nouméa

sécurité nouméa
La police municipale au marché
Les élus ont accordé à l’unanimité ce 10 mai à la mairie l’autorisation de demander au Haut-Commissaire d’acquérir et de détenir des armes de défense et des munitions pour la police municipale. 
C’était l’un des chevaux de bataille de Sonia Lagarde depuis son élection au fauteuil de maire de Nouméa : permettre aux policiers de la ville de posséder des armes de défense non létales, c'est-à-dire non mortelles.
Le feu vert avait été donné par le ministre de l’Intérieur l’an dernier.
150  policiers municipaux de Nouméa vont être dotés d’un matériel de défense et de protection à savoir : des tonfas, des tasers, des flash-balls et du gaz lacrymogène. Des armes qui ne devront être utilisées que dans le cadre de la légitime défense
Le vote du conseil municipal signe en quelque sorte la fin du volet légal. Restent le volet de la formation et celui, plus complexe des armes. 

Les explications de Romain Paireau, le directeur de la police municipale, au micro d’Isabelle Peltier.

police municipale Nouméa armes itw Paireau

Le reportage d’Isabelle Braouet et José Solia

©nouvellecaledonie

 


Publicité