Les «femmes rurales» continuent leur rendez-vous dominical

agriculture nouméa
Marché des femems rurales de novembre 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
Le marché des femmes rurales a encore réuni les Calédoniens. Une trentaine d’associations et de producteurs de Brousse s’y retrouvent chaque mois pour écouler leur production. A l’honneur ce dimanche, les premiers letchis. Et le rendez-vous devrait continuer pendant les vacances.
Les premiers letchis de l’année, les derniers crabes avant la fermeture de la saison, une foultitude de produits différents, et des clients qui attendent devant les portes : le marché des femmes rurales faisait son retour mensuel, ce dimanche matin, au centre Tjibaou.
 
Marché des femmes rurales de novembre 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
Marché des femmes rurales de novembre 2020, letchis
©Alix Madec / NC la 1ere
 

Ruée

Depuis 2017, les associations et les producteurs de brousse s’y retrouvent chaque mois afin d’écouler leur production. En ce début de saison chaude, Paula, installée dans la vallée de Kouaoua a fait fureur. Sa vingtaine de kilos de letchis, proposés à mille francs le kilo, sont partis en moins d’un quart d’heure.
 

C’est un endroit vraiment plaisant pour faire son marché.

- Un client


Un reportage d’Alix Madec :

Au marché des femmes rurales

Marché des femmes rurales de novembre 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
 

En janvier et février

Prochain rendez-vous, le 13 décembre, de 8 heures à midi. Mais aussi le 17 janvier et le 7 février : à la demande des exposantes, le marché va continuer, sans pause, durant les grandes vacances.
Le reportage de Stéphanie Chenais et Nathan Poaouteta :