nouvelle calédonie
info locale

Les jours de grève se succèdent et impactent la vie économique du Pays

grève
Nouméa, les commerces restent fermés
©Claude Lindor
En marge du conflit des rouleurs, les entreprises calédoniennes commencent à tirer la sonnette d'alarme. 
Avec les barrages mis en place depuis quelques jours, les commerces et les travailleurs indépendants voient leur activité professionnelle en nette diminution.

Les entreprises calédoniennes face au conflit

Avec la multiplication des blocages, les entreprises calédoniennes commencent à ressentir les effets de la crise sur leur activité. 
Selon la CCI, la Chambre de Commerce et d'industrie, les "problèmes de trésorerie" ne vont pas tarder à apparaître.
Après avoir réalisé une enquête auprès d'un échantillon de ses ressortissants, la CCI annonce une baisse de 20 à 30% de leur chiffre d'affaire et parlent de 30 à 80% de taux d'absentéisme de leurs salariés.



A cela s'ajoute des problèmes d'approvisionnement. 

Hier, dans le Nord et sur la côte est, les stations services et les magasins témoignaient déjà du manque de carburants ainsi que d'autres produits. 

Pour la Chambre d'agriculture,

les pertes sont déjà lourdes pour les professionnels du secteur notamment pour "la filière avicole (oeuf, viande de volaille) ainsi que pour les fruits et légumes". Ils rencontrent aussi des difficultés dans "l'approvisionnement en aliments pour la production hors-sol(volailles, porcs et aquaculture) est bloqué", il est question de la survie des élevages. 

 

 

Publicité