Les savoirs-faire au féminin mis en lumière à la Vallée du Tir

traditions nouméa
Journée femmes Vallée du Tir
Les savoirs faire au féminin à l'honneur à la Vallée du Tir. ©Carawiane Carawiane / NC la 1ere
Les savoirs-faire au féminin, c’est le thème de la journée organisée par l’association Cavix samedi 30 avril, à Nouméa. L’occasion de promouvoir le partage et la transmission plutôt qu’une vente de produits.

Les savoirs-faire étaient à l'honneur, au coeur de la place Constantine de la Vallée du Tir, à Nouméa, ce samedi. Les femmes y ont fait la promotion de leurs acquis. Pas de place pour la vente de produits, c'est la transmission qui a été privilégiée. "Partout où on me le demande, ça me fait plaisir de partager ma culture. On m’a toujours dit, il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir", assure Manuia Tchong-tai, présidente de l’association To’u ai’a.

Recyclage et associations

Certaines de ces femmes sont artisanes. D’autres, agents de service public faisant la promotion des droits de la femme, ou encore ingénieures des mines. Toutes, sont consciente de la notion de partage des connaissances comme par exemple en matière de recyclage à partir de lanières de tissu. "À partir de lanières on peut ensuite faire des dessous de plats, des éponges, bracelets, sacs pour les courses… tout un tas d’objets utiles au quotidien", explique Alice Nguyen, bénévole de la Croix-rouge.

Montrer les savoirs, c’est aussi mettre en valeur le travail des associations, y compris celles des quartiers populaires et des squats. "On a une association à Tina, et là on apprend à faire du tressage", ajoute Marie-Hélène Qala.

Organisée par l’association Cavix, cette journée a été aussi l’occasion de découvrir des groupes de musiques locaux. Une belle illustration de la richesse culturelle et du partage.

Le reportage de Thérèse Waïa et Carawiane Carawiane :

©nouvellecaledonie