Mort après avoir été frappé avec un pot de fleurs

faits divers nouméa
Quartier de Magenta, côté rue Broche
©Fond Google earth
Un homme a trouvé la mort samedi 13 octobre, en début de soirée, à Magenta, après une altercation : il a succombé à de graves blessures à la tête après avoir été frappé avec un pot de fleurs. L'auteur présumé des coups a été inculpé de meurtre. 
Dans un communiqué diffusé dans l'après-midi, le procureur de la République apporte des précisions sur le drame que l'on a appris ce lundi: la mort d'un homme frappé à la tête avec un pot de fleurs.
 

Pendant la finale de la coupe

Il habitait un immeuble de la rue Félix-Broche, cette petite artère de Magenta qui relie la rue du 18-Juin et la rue Benebig. Selon les investigations menées par la police, l'auteur présumé «s'était rendu avec des amis chez un occupant de l'immeuble pour regarder à la télévision le match de football AS Magenta - Hienghène Sport». La finale de la coupe de Calédonie de football.
 

Vieux contentieux

Pour une raison encore indéterminée, l'homme, alcoolisé, sort dans la coursive. C'est là qu'il rencontre la victime, un homme avec lequel il a un vieux contentieux. Une bagarre s'ensuit. «S'estimant menacé, le mis en cause aurait frappé la victime au visage, notamment à l'aide d'un pot de fleurs, [en] lui faisant perdre alors connaissance, développe le procureur. «En dépit de l'intervention des secours», le quinquagénaire décède dans la soirée.
 

La détention provisoire a été requise

Quant à l'auteur présumé, défavorablement connu des services de police, il est interpellé sur place, puis mis en garde à vue. Une information judiciaire a été ouverte cet après-midi pour meurtre, avec détention provisoire requise. Une décision qui reviendra au juge des libertés et de la détention.