publicité

Les moustiques Wolbachia sont relâchés dans les quartiers de Nouméa

La campagne de lâchers de moustiques infectés avec la bactérie Wolbachia a débuté cette semaine. A terme, tous les quartiers de Nouméa sont concernés. Les autorités espèrent ainsi éradiquer la dengue de la ville. 

© World Mosquito Program
© World Mosquito Program
  • Coralie Cochin et CM
  • Publié le , mis à jour le
Trois semaines après la cérémonie officielle, place des Cocotiers, le World Mosquito Program entre dans une phase plus concrète pour les Nouméens.
Ce mardi, les premiers lâchers de moustiques porteurs de la Wolbachia ont débuté à Portes-de-Fer.
Cette bactérie qui se transmet d’une génération à l’autre permet de stopper la transmission du virus de la dengue.
© World Mosquito Program
© World Mosquito Program


Huit quartiers cette semaine

Près de mille points de lâchers sont prévus cette semaine dans huit quartiers de Nouméa : Portes-de-Fer, Vallée-des-Colons, Rivière-Salée, Magenta, Magenta Aérodrome et Haut Magenta, Ouémo et le 4ème Km.
« Pour commencer, les zones ont été choisies sur la base du nombre de cas de dengue déclarés ces derniers mois » explique Magali Dinh, responsable de la communication pour le World Mosquito Program. « Nous allons monter crescendo dans quelques semaines pour pouvoir couvrir toute la commune de Nouméa à raison d’une fois par semaine ». 
© World Mosquito Program
© World Mosquito Program
 

Trois moustiques par maison

Une centaine de moustiques sont relâchés tous les cent mètres dans les rues des quartiers concernés. Cela représente en moyenne trois moustiques par maison. 
Pour alimenter ces 1000 points de lâchers, il faut produire pas moins de 100 000 moustiques par semaine.
 

Une campagne de six mois

Une fois que l’opération aura atteint sa vitesse de croisière, près de 2 800 points de lâchers sont prévus chaque semaine dans toute la ville et ce, pendant six mois.
Rappelons que les mêmes précautions s’imposent pendant cette campagne de lâchers : autrement dit se protéger des moustiques et continuer à éradiquer les gîtes larvaires. 
© World Mosquito Program
© World Mosquito Program
 

Dans le laboratoire

Coralie Cochin s’est rendue dans le laboratoire du World Mosquito Program, situé dans les locaux de l’ancien hôpital Gaston-Bourret, aux côtés de Magali Dinh, la responsable de la communication de ce dispositif. 

Wolbachia reportage laboratoire

© World Mosquito Program
© World Mosquito Program
Le reportage du 28 août 2019 de Brigitte Whaap et Gaël Detcheverry 
LACHER DE MOUSTIQUES WOLBACHIA

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play