Nouvel an: le feu d’artifice en préparation à Sainte-Marie

fêtes de fin d'année nouméa
Feu d'artifice Sainte Marie 1
Même si rien n'est encore confirmé et que les conditions météorologiques pourraient jouer les trouble-fêtes, les préparatifs du feu d'artifice ont débuté sur l'îlot de Sainte-Marie. Depuis ce vendredi, les équipes de techniciens ont investi l’îlot, pour y installer le matériel de pyrotechnie. 
À moins de vent trop fort, de pluie ou de nouvelle sécheresse, les déclinaisons de couleurs dans le ciel, en baie de Sainte-Marie devraient ravir les spectateurs, mercredi soir. Pour l'instant, c'est un véritable puzzle qui s'organise sur l'îlot artificiel. Une douzaine d’artificiers et de techniciens sont sur place depuis vendredi et ce, durant quatre jours. Tous sont déterminés à offrir le meilleur feu d’artifice de fin d'année aux calédoniens. L’objectif de la matinée : assembler les feux pièce par pièce, car tout arrive séparément. Allumages, boîtiers, contenants... tout est calculé au millimètre près, jusqu’au positionnement de chaque allumage. Les professionnels doivent connecter grâce à vingt-cinq boîtiers, plus de 1800 sorties électriques, des sortes d'interrupteurs, pour les bombes et les effets d'un spectacle technique et créatif. 
 

Nouveauté

Feu d'artifice

Pour 2020, une nouveauté attend les spectateurs : une partie du show sera tirée depuis des barges flottantes. « Il y aura une partie qui sera déployée sur l'eau et qui donnera un effet de perspective au feu d'artifice. Au lieu de voir quelque chose en 2D, on aura l'impression de voir les projections arriver vers soi, ou repartir en sens inverse. C'est la petite surprise pour cette année », explique Charles Germain, artificier. 
 

Sécurité renforcée


Tout est préparé avec minutie et la sécurité est quant à elle renforcée. « Il y a beaucoup de rigueur et d’attention, un accident est très vite arrivé. Il y a des engins élévateurs et des charges lourdes, alors on porte des casques. Il y a des règles de sécurité à respecter, le téléphone et la cigarette par exemple, sont interdits. On fait attention à toutes ces choses là qui pourraient entraîner un départ spontané non volontaire », précise Grégory Bertaina, artificier. 

Le jour J, dix artificiers, trois pompiers et 4000 litres d'eau seront sur l'îlot. Le budget précis du spectacle demeure quant à lui confidentiel, mais il est estimé à plusieurs millions de francs cfp. Si la météo demeure clémente, le feu d’artifice sera tiré le mercredi 1er janvier 2020, à 20 heures. Les artificiers annoncent que le plaisir des yeux durera plus de vingt minutes

Le reportage d'Anne-Claire Lévêque et Judith Rostain :
 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live