Permis de conduire : les auto-écoles calédoniennes veulent la reprise des examens

automobile nouméa
Les auto-écoles sur le parking de la DITTT, Nouméa, 26 octobre 2021, demande de reprise des examens
Gronde des auto-écoles réunies sur le parking de la "DI3T", le 26 octobre. ©NC la 1ere
Vite relancer les examens de permis de conduire, c'est l’exigence des auto-écoles de Calédonie. Mardi matin, elles ont investi le parking à la direction des Infrastructures, de la topographie et des transports. Des centaines de candidats attendent et les professionnels du secteur sont en difficulté.

Ils insistent sur l’urgence d’une réponse. Les responsables d’auto-école sont venus bloquer le parking de la DITTT, ce matin du mardi 26 octobre. Pour ces professionnels, la pandémie de Covid a représenté cinq mois d’inactivité. Et les épreuves de permis de conduire sont toujours à l’arrêt. En cause : un droit de retrait exercé par les examinateurs.

"Des examinateurs ont perdu plusieurs personnes autour d’eux. Certains sont terrorisés à l’idée de se retrouver dans les voitures confinés", pose Karim Ouni, directeur des Infrastructures, de la topographie et des transports terrestres. 

D’un côté, les syndicats nous demandent la plus grande garantie, la plus grande préservation des examinateurs. Et de l’autre, les auto-écoles nous demandent d’aller très vite. 

Karim Ouni, directeur de la "DI3T"

 

Droit de retrait, précisons-le, ne veut pas dire que ces agents ont chômé : ils ont été notamment sollicités pour renforcer les équipes des vacinodromes. 

Vers une reprise la semaine prochaine ?

Après des discussions avec les organisations syndicales et le gouvernement, reste à entériner le protocole de reprise. Avec l’accord des Affaires sanitaires, et celle de la direction du Travail. Objectif : une reprise la semaine prochaine. Pour les auto-écoles, il est plus que temps.

Si on arrête toute la vie économique, ça va être catastrophique, il faut le comprendre. On a des gens, déjà, qui roulent sans permis.

Tanguy Bersacq, responsable du syndicat des auto-écoles

Auto-école, cours de conduite avec masque
Les cours de conduite ont repris, avec protocole sanitaire. ©NC la 1ere

 

Les candidats improvisent

Chaque année, 4 000 permis sont passés, en Calédonie. Le contexte sanitaire a largement perturbé ces examens, et les perspectives des candidats.

Je suis venue décaler mes heures, comme je sais que je ne vais pas pouvoir passer mon permis rapidement.

Klélia Fukui, dix-huit ans, candidate au permis

 

Reprise récente des cours de conduite

Depuis le confinement adapté, les cours ont, eux, recommencé. Avec un protocole qui pourrait s’appliquer pour un examen : port du masque, mais aussi nettoyage des volants, du levier de vitesse et du frein à main avant de démarrer. 

On comprend qu’on est en confinement, la situation est grave, mais on a envie d’avancer. J’ai besoin [du permis] pour le travail, et pour le foyer.

Leila Wamejonengo, candidate au permis

 

Léila est prête pour le permis. Elle attend une date depuis le mois de septembre. En espérant ne pas avoir à reprendre plus de cours que nécessaire.

Voyez le reportage de Martin Charmasson et Claude Lindor :

©nouvellecaledonie