nouvelle calédonie
info locale

Reconstruction de la FOL: «Nous travaillons à tenter de trouver une issue»

association nouméa
Vue de la FOL 1er avril 2018
L'ex-centre Marcel-Bousquet de la FOL, le 1er avril 2018. ©NC La 1ère / Françoise Tromeur
Depuis huit mois, le projet de reconstruire la FOL sur sa colline nouméenne semble à l'arrêt. Dans un communiqué, la Fédération des œuvres laïques livre un point de situation.
Sept ans, déjà. C'est en février 2011 que la salle de spectacle de la FOL était fermée suite aux dégâts causés par la très pluvieuse dépression Vania. Depuis, le bâtiment perché sur sa colline nouméenne a connu des rebondissements dignes d'un feuilleton. Se sont succédés appel au secours, soubresaut grâce à la diffusion du film L'Ordre et la morale, dégradation du bâti, déménagement, bras de fer, partenariat avec la province Sud, projet de reconstruction, inscription d’1,2 milliard au contrat de développement ou encore lancement du concours d'architecte…

«Un différend est apparu sur la question architecturale du projet et son insertion dans le paysage de la ville »


Lors du jury de concours

Et voilà qu'en 2018, non seulement la vieille silhouette se dresse toujours au-dessus de la ville, mais le dossier qui semblait sur les rails n'évolue plus depuis des mois. Dans un communiqué diffusé vendredi, le conseil d'administration de la FOL, Fédération des œuvres laïques, dresse un point de situation. «Le jeudi 27 juillet 2017, est-il relaté, il y a donc huit mois, s’est réuni le jury du concours de maîtrise d’œuvre pour la reconstruction de la FOL. Il a réuni l’État, la province Sud, la mairie de Nouméa et la FOL, mais un différend est apparu sur la question architecturale du projet et son insertion dans le paysage de la ville.» 

FOL vue de côté 1er avril 2018
©NC La 1ère / Françoise Tromeur

Deux projets émergeaient

«Ce jury n’a donc pu formellement retenir un des quatre projets bien qu’ayant permis d’en faire émerger deux : l’un répondant largement à la philosophie et aux contraintes techniques et financières, l’autre, à la question de l’insertion dans le paysage.»
 

«Soutien»

«Depuis, poursuit le communiqué diffusé par le secrétaire général de l'association, nous travaillons ardemment à tenter de trouver une issue à cette situation. La FOL n’envisage pas de refaire un concours d’architecte, mais c’est bien la SCI Forum de la colline, c’est-à-dire le portage commun FOL-province Sud de cette opération, qui devra se positionner. Or le soutien de la province Sud est toujours de mise et l’État a réaffirmé sa volonté forte que ce projet inscrit au contrat de développement intercollectivités 2017-2021 aboutisse.»

FOL vue de la Vallée du Génie 1er avril 2018
La FOL vue de la Vallée-du-Génie. ©NC La 1ère / Françoise Tromeur

«Clarifier les attentes»

Dans les semaines qui viennent, le conseil d'administration présidé par Pierre Welepa dit son intention de «clarifier les attentes architecturales de la mairie de Nouméa qui est en charge du PUD (Plan d’urbanisme directeur, et d’autre part, au vu des délais de réalisation de ce projet qui malheureusement s’allongent à chaque étape, réactualiser et approfondir l’étude d’opportunité de reconstruction d’une salle de spectacle».

Projet de salle modulable 

Rappelons que le projet prévoit une salle modulable, de 600 places assises ou 1000 places debout. «La FOL, consciente du portage de ce projet sur des fonds publics, et attentive à une utilisation juste et pertinente de ces deniers, se doit, en ces temps de crise, d’être irréprochable quant au projet qu’elle porte», transmet le conseil d'administration avant de conclure: «Cette salle de la FOL, véritable patrimoine des Calédoniens, quand elle verra le jour, sera le fruit d’un travail de concertation tout autant que d’intérêt général!»

Publicité