Reprise timide au marché de Nouméa

coronavirus nouméa
Marché de Nouméa
©Caroline Antic-Martin
Après un mois de fermeture, le marché municipal de Nouméa reprend des couleurs. Ce matin, exposants et clients étaient peu nombreux, mais heureux de retrouver leur outil de travail pour les uns et des produits frais pour les autres.
 6 h, baie de la Moselle… Après un mois d’arrêt, le marché municipal de Nouméa reprend vie. Les exposants sont peu nombreux, mais c’est le toujours le cas en début de semaine. 
 

De lourdes pertes

Sur les étals, des fruits et légumes frais du jour, mais aussi quelques victimes de la crise, vendues à petits prix. Ici, tout le monde a perdu de la marchandise.
« Beaucoup, beaucoup, beaucoup… Une chambre froide pleine. Tout à la poubelle, tout foutu » se désole  Suharni Favory, commerçante. « Mais c’est pas grave, c’est comme ça. Partout dans le monde c’est comme ça ». 
Marché fruits et légumes
©Caroline Antic-Martin
 

Des incertitudes

Au rayon poissonnerie, les pertes de produits ont été moins conséquentes, mais il faut maintenant rattraper un mois sans chiffre d’affaires.
« On ne sait pas trop ce qu’il faut prendre comme marchandise, la quantité… On ne sait pas du tout comment ça va marcher » explique Denise Jego, poissonnière. « Est-ce que les gens voudront sortir, aller au marché ? Est-ce que le marché leur a manqué ? ». 
Marché poissonnerie
©Caroline Antic-Martin
 

Le soutien des clients

Ce matin, les clients étaient rares, mais heureux de retrouver, voire de soutenir les commerçants.
« Moi, je suis fonctionnaire, donc j’estime que je suis privilégiée par rapport à tous ces gens-là. Donc il faut les aider, il faut aller consommer local » explique Cynthia Vanmaï, cliente. 
« Ça fait plaisir de retrouver tous les légumes, les poissons, les fruits frais » renchérit Thiquy Gringore, une autre cliente. « Et on reste quand même à distance, on fait quand même toujours très attention ». 
Marché buvette
©Caroline Antic-Martin
 

Les distances de sécurité à la buvette

Aujourd’hui, aucun problème pour maintenir les distances de sécurité, mais comment faire ce week-end quand les clients seront plus nombreux ? Dans ces bâtiments ouverts de toutes parts, difficile de contrôler les déplacements. Seule exception, la buvette : marquage au sol, sièges condamnés, plexiglas, masques… Ici, tout est mis en œuvre pour rassurer les clients et protéger les employées.
« On se tient à distance de sécurité chacun, c’est à dire une qui fait les cafés et reste à son poste, elle s’occupe d’ici, et celle qui est à la plonge, elle reste que là bas, celle qui est au chaud ne s’occupe que du chaud » explique Linda Silona, la responsable de la buvette. « Les clients se sentent bien aussi, ils voient que tout se passe comme ça et après, ça les incite à venir ». 
Des clients très attendus ; le marché municipal de Nouméa fait vivre 400 personnes, dont 190 commerçants. 
Le marché est ouvert de 5 h à midi du mardi au dimanche.  
Le reportage de Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live