Salon "Echappée belle", une fenêtre sur le Nord

tourisme province nord
Reportage au salon Echappée Nord. ©nouvellecaledonie
La troisième édition du salon Echappée Nord a pris ses aises dans le Sud, ce samedi. Hébergement, restauration, activités, artisanat… : une quarantaine d’exposants ont présenté leurs services et savoir-faire. Les visiteurs en quête d’authenticité se sont intéressés en particulier à l’accueil chez l'habitant. Une offre qui s’étoffe et se professionnalise, avec la mise en place d’un label depuis un mois.

Quoi de mieux que de discuter avec les personnes qui vont vous accueillir pour vos prochaines vacances ? Les prestataires du Nord sont descendus à Nouméa afin de rencontrer, ce samedi, les familles qui ont bien besoin de se ressourcer après deux années plutôt éprouvantes.

Nouvelle charte

A ce salon Echappée Nord, en termes d'hébergement, Philippe Malvilan est venu chercher "surtout des choses qui représentent une typicité calédonienne, que ce soit broussarde ou en tribu". Et parmi les offres d'accueil en tribu, le camping d’Emilienne Nemba, à Hienghène. Il a ouvert il y a quatre ans. Une histoire de famille : elle assure l’accueil avec ses enfants. Emilienne a adhéré à la toute nouvelle charte Accueil chez l’habitant, qui compte aujourd’hui treize structures et peut-être vingt d’ici la fin de l’année.

"Le but, c'est dans un premier temps de fédérer les prestataires.", explique Benoit Delagneau, accompagnateur itinérant pour le secteur tourisme à la CCI, la Chambre de commerce et d'industrie. "Techniquement, de les inciter à monter dans les tours, à garder une qualité de prestation optimum, voire monter en qualité en mettant  ensemble des des plans d'action pour qu'ils progressent, qu'ils se professionnalisent."

Des avantages à la crise

Certes, la crise sanitaire a laissé des traces, mais certains prestataires n’ont pas perdu leur temps. Ça a été très dur pour certains, reconnaît Carine Ogui, chargée d’événement et de développement touristique en province Nord. "Mais on va tirer un côté positif des confinements : pas mal de prestataires se sont diversifiés." 

Les deux premiers mois de l’année ont vu le retour de la clientèle calédonienne. Les prestataires attendent maintenant avec impatience les touristes métropolitains ou étrangers. Reste à savoir si la suppression de la septaine suffira à relancer la dynamique.

Ambiance au salon Echappée Nord, captée par Cédrick Wakahugnème