publicité

Un salon spécial Fête des mères riche en cadeaux uniques

Bientôt la Fête des mères et pour un cadeau original, la Maison des artisans offre l’embarras du choix : bijoux, sculptures, lampes, literie, bagagerie… Les créateurs locaux exposent à Nouville de magnifiques objets d’artisanat d’art, pour toutes les bourses.

Essayage sur le stand des «Bijoux de Vaea». © NC la 1ère / Elodie Lanfroy
© NC la 1ère / Elodie Lanfroy Essayage sur le stand des «Bijoux de Vaea».
  • Elodie Lanfroy, Natacha Cognard et Michel Bouilliez, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
Il fallait bien neuf jours, pour présenter au plus grand nombre les idées cadeau de l’Amac. L’Association des métiers d’art calédonien a ouvert vendredi son habituel Salon de la fête des mères et la trentaine d’exposants accueilleront les visiteurs à la Maison des artisans de Nouville jusqu’à la veille du grand jour.
Le reportage de Natacha Cognard et Michel Bouilliez.
SALON FETE DES MERES

Une belle rencontre

Parmi les exposants, Noémie Tiaou, qui sculpte le bois avec son frère et son père, à Ouvéa. Poteau, chambranle ou flèche faîtière, chacune de ses sculptures est une œuvre originale et dimanche, elle a fait une belle rencontre.
Le récit d'Elodie Lanfroy.
«Coup de foudre»

A chacun son bijou

Encore des pièces uniques, dans le domaine des bijoux cette fois, avec deux artisanes très inspirées: Vaea et Pierrette Faure. L'une crée des bracelets en pierres fines ou précieuses, avec des perles de Tahiti… La seconde fixe dans l'or ou l'argent des empreintes naturelles.
Elodie Lanfroy fait les présentations.
Merveilles et trésors de la nature

Le Salon de la fête des mères est ouvert à la Maison des artisans tous les jours, de 9 heures à 18 heures, jusqu’au samedi 26 mai. Entrée libre et gratuite.

© NC la 1ère / Natacha Cognard
© NC la 1ère / Natacha Cognard

Sur le même thème

  • artisanat

    Derrière les apparences de l'artisanat

    Avec 11 000 entreprises et 16 500 actifs, l'artisanat génère un chiffre d'affaire de 150 milliards de francs CFP en Nouvelle-Calédonie. Un impact économique pas toujours bien mesuré. Le secteur progresse et les professionnels parviennent à perdurer dans un contexte pourtant peu évident. 

  • artisanat

    Quand l’aloès se tresse

    Les objets en feuilles d’aloès ont le vent en poupe. A Voh, une tresseuse s’est lancée dans la confection de sacs et de chapeaux. Très vite, ces objets trouvent des acheteurs sur les réseaux sociaux.

  • artisanat

    Il sculpte sur tronc de fougère arborescente

    Gaël Poinri, un jeune de la tribu de Tchamba à Ponérihouen, sculpte sur tronc de fougère arborescente sec. Il le faisait occasionnellement dans les années passées, mais depuis l’an dernier il a décidé  d’en faire son gagne pain.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play