nouvelle calédonie
info locale

La science fêtée à grand concours de matière grise

sciences nouméa
Mosaïque fête de la science, université, 6 octobre 2018
©NC la 1ère / Nicolas Fasquel
Du primaire au post-bac, ils étaient près de 350 élèves ou étudiants calédoniens réunis à l'université, ce samedi, à rivaliser d'ingéniosité pour la Fête de la science. Un rassemblement de petits génies en herbe, lanceurs d'alerte et apprentis inventeurs. 
A la Fête de la science, les visiteurs du village installé à l'université ont beaucoup apprécié le projet de l'école Yvonne-Dupont, du Receiving, sur les conséquences du réchauffement climatique. C'est en tout cas elle qui a reçu le prix du public dans la catégorie primaire. 
 

Illusions d'optique

Niveau collèges, Mariotti a séduit avec son travail sur le platier Ricaudy (1er prix du public), suivi par Tuband qui s'est penché sur les déchets du lagon (2e prix) et le collège de Yaté qui a décrypté les illusions d'optique (3e prix). 
 

Des capacités du fil d'araignée

Parmi les lycées, Jules-Garnier a fait mouche avec son atelier développement durable (1er prix du public). Le Grand Nouméa a été classé deuxième grâce à ses objets roulants rechargeables au solaire, quand le lycée Lapérouse a obtenu le troisième rang avec les capacités du fil d'araignée. 
 

Anti-moustique maison

Le jury scientifique a, lui, attribué son premier prix du primaire à la version Eloi-Franc du platier Ricaudy (Anse-Vata), devant l'école Carlier-Boyer du Faubourg-Blanchot pour ses travaux sur les dents. Ces jurés ont plébiscité l'anti-moustique concocté par les collégiens des Portes-de-Fer, puis le corail vu par le collège Hnaizianu de Lifou et le maquis minier de Mariotti
 

Pois chiche ou blanc d'œuf?

Enfin, Lapérouse a fait mouche pour le prix scientifique avec cette grande question : «Le jus de pois chiche peut-il remplacer le blanc d’œuf?» Suivent, en catégorie lycée, d'autres élèves du Lap' qui ont choisi de plancher sur la barrière de corail et le risque tsunami. Puis Jules-Garnier pour les impacts miniers sur l'environnement. 

Olivier Jonemann et Nicolas Fasquel se sont attardés sur quelques-unes des inventions présentées. 
©nouvellecaledonie
 

Autres récompenses

Citons encore:
- le prix des jeunes inventeurs BNC qui revient au collège de Koumac («Le handicap, il n’y a que des solutions»);
- le prix des 24 heures de l’innovation, attribué au lycée Michel-Rocard de Pouembout;
- et le prix post-bac confié à l'UNC («Accro à la guitare électrique»).
Publicité