Un homme mortellement blessé par un requin à l’îlot Maître

attaques de requins nouméa
Attaque de requin à l'îlot Maître
L'hélicoptère de la sécurité civile, atterri à l'îlot Maître. ©Pascal Dignoire

Un baigneur âgé d'une cinquantaine d'années est décédé après avoir été mordu par un requin, dimanche à la mi-journée, tout près de l'îlot Maître. La baignade et les activités nautiques ont bien sûr été interdites à hauteur de l'île.  

[MISE A JOUR AVEC RECIT TELE]

Alors que de nombreux plaisanciers et pratiquants d’activités nautiques profitaient d’une belle journée à l’îlot Maître, elle a pris, en fin de matinée, une terrible tournure. Aux alentours de 11 heures / 11h30 ce dimanche, un baigneur a été mordu par un requin, attaque rapidement attestée par le centre de coordination des secours en mer. En début d'après-midi, la mort du malheureux était confirmée.

Le récit d'Alix Madec et Carawiane Carawiane, avec images amateur de Pascal Dignoire :

Blessé «à la jambe»

D’après une personne qui se trouvait sur place, la victime est un homme âgé d’une cinquantaine d’années (57 ans, précisera l'Agence France presse en citant la sécurité civile). Il se baignait alors à une centaine de mètres du ponton, non pas côté hôtel mais côté base de loisirs, à une cinquantaine de mètres de la plage. Toujours selon ce témoin, l'homme aurait été blessé à la jambe. 

Après l'attaque de requin à l'îlot Maître, drapeau baignade interdite
Dans l'après-midi, ce drapeau était apposé à l'îlot Maître par les pompiers. ©Pascal Dignoire

Secouru

Il aurait donné l'alerte en levant le bras, alors que deux paddles et un jet-ski se trouvaient à proximité. Ce dernier aurait chassé le requin en faisant des rondes rapides avec son moteur. Un pneumatique serait venu secourir la victime, qui aurait perdu connaissance à la montée dans le bateau.

Attaque de requin à l'îlot Maître, arrivée de l'hélico
L'hélicoptère de la Sécurité civile vient d'atterrir. ©Pascal Dignoire

 

Présence de soignants

Un hélicoptère de la sécurité civile a atterri sur l’île (images : Pascal Dignoire). Médecin et infirmière urgentistes, infirmière anesthésiste : des professionnels de santé se trouvaient déjà sur place. Les premiers secours ont été apportés sans tarder au malheureux, en arrêt cardiaque. Mais les massages longuement prodigués n'ont pas pu le sauver. 

 

Rondes des pompiers

Par ailleurs, le bord de mer a été évacué et les pompiers de Nouméa ont circulé en moto-marine pour prévenir tous les usagers de la mer qu’il fallait s’éloigner. Notamment les kite-surfeurs qui profitaient de conditions favorables pour s’adonner à leur sport.

Quel type de requin ?

On ignore pour l'instant le type de requin dont il s'agit, ou sa taille. Environ une heure après, un squale, identifié comme un bouledogue d'environ deux mètres, évoluait très près du bord de la plage, dans quelques dizaines de centimètres d'eau (images : Pascal Dignoire). Mais le requin à l'origine du drame serait de plus grande taille. Au vu de témoignages, la sécurité civile avançait une longueur de quatre mètres. Par ailleurs, plusieurs usagers de l'îlot Maître rapportent la présence d'un grand requin-tigre dans le périmètre, ces derniers jours.

 

Baignade et activités interdites

La baignade et les activités nautiques sont interdites à l’îlot Maître. Un arrêté officiel a été pris. L’île aux Canards, située non loin, a été mise en alerte. On peut encore se baigner à l’Anse-Vata ou à la Baie-des-Citrons. Mais la mairie en appelle à la vigilance.