Un Noël vert et endémique avec Caledoclean

environnement
61ab033b3356b_261434816-642485630433909-223246842283531709-n.jpg
Caledoclean organisait une distribution gratuite de plantes endémiques, ce samedi 4 décembre à Nouméa. ©Alix Madec
L’association Caledoclean faisait don de plus de 600 plans de 25 espèces endémiques du territoire, devant une jardinerie de Normandie ce samedi 4 décembre. Objectif : que ces espèces, dont certaines sont en voie d’extinction, prennent place au cœur des jardins des Calédoniens.

Caledoclean joue au père Noël : depuis ce matin, les bénévoles de l’association distribuent des plantes devant une jardinerie de Normandie. Au total, 600 plants, tous endémiques, fournis par trois pépinières locales : faux gaïacs, faux manguiers ou encore kaoris, les 25 espèces disponibles sont pour certaines en voie de disparition. D’où cette opération qui vise à les réintroduire dans les jardins calédoniens.


Les bénéficiaires sont ravies : « J’ai pris celui dont la fleur pousse sur le tronc, raconte cette dame, c’est magnifique et vraiment endémique à la Calédonie on le trouve pas ailleurs. Et puis on a l’impression de servir à quelque chose, les citoyens participent à maintenir cette endémicité chez eux. »

Effort collectif

« Ça incite les gens à mettre des plantes d’ici dans leurs jardin, en mettant la bonne espèce au bon endroit. Ça permet également de promouvoir cette flore incroyable qu’on a ici », se réjouit Hélène Cazé, auteure de Créer son jardin calédonien.


L’occasion de poursuivre le travail de conservation de la faune et la flore en cette période de saison sèche, à l’aide de toutes les petites mains volontaires. Au total, près de 30 000 arbres par an ont été plantés par les membres de l’association Caledoclean depuis 2 ans.