Un timbre d'une herminette-genou kanak offert au Musée de la Nouvelle-Calédonie

patrimoine nouméa
Une herminette-genou conservée au Musée de la Nouvelle-Calédonie et le timbre de sa représentation, qui vient d'être offert au musée
Une herminette-genou conservée au Musée de la Nouvelle-Calédonie et le timbre de sa représentation, qui vient d'être offert au musée. ©Eric Dell'Erba - Musée de la Nouvelle-Calédonie
Un timbre représentant un objet kanak est venu, récemment, enrichir la collection philatélique du Musée de la Nouvelle-Calédonie. Une collection débutée avec un don de près de 500 enveloppes, en 1999. Depuis plusieurs séries anciennes de timbres édités localement ont été ajoutées, le plus ancien datant de 1959.

C’est dans la réserve du Musée de la Nouvelle-Calédonie qu’est stockée la boîte portant le numéro 50. Dans cet entrepôt répondant aux normes de conservation préventives, se côtoient statues imposantes et minuscules témoins de l’histoire calédonienne, comme les timbres. Un timbre représentant un objet kanak vient justement de faire l'objet d'un don au musée.

Un timbre en relief qui date de 2022

"C'est bien un timbre calédonien qui représente une herminette-genou. On appelle [cet objet, NDLR] comme cela à cause de sa forme coudée caractéristique, qui servait aux sculptures kanak, qui sont assez connues : flèches faîtières, sculptures de la case, appliques, personnes, figures, etc. C'est la pierre, qui était enchâssée à l'intérieur, qui pouvait de taille. En fonction de sa taille, on pouvait faire un travail plus ou moins fin", explique Marianne Tissandier, responsable des collections.

Ce timbre en relief, de 2002, rejoint les enveloppes premier jour et ses homologues plus anciens qui représentent des objets kanak ou liés à la société kanak traditionnelle. "Le musée lui-même abrite la plus belle collection au monde de sculptures kanak liées à la grande case. Ces timbres permettent d'illustrer aussi la façon dont ce patrimoine est perçu", poursuit Marianne Tissandier.

L'OPT régulièrement inspirée par les collections du musée

L’Office des postes visite régulièrement les collections du Musée de la Nouvelle-Calédonie pour trouver l’inspiration et illustrer ses timbres.

"Evidemment, il existe des collectionneurs privés avec des collections philatéliques extrêmement importantes. Ce n'est pas l'objectif premier du musée (…) Nous sommes plus intéressés par les objets de la vie quotidienne, les objets anciens, qui montrent les sociétés calédoniennes en Nouvelle-Calédonie, mais c'est quand même une illustration intéressante de la société", note la responsable des collections.

Sur la base des données du musée, un quart des collections ont été mises en ligne. Les équipes profitent de la fermeture pour travaux de l’institution pour l’enrichir. Le musée doit rouvrir mi 2023, et proposera bientôt une exposition de préfiguration, qui sera abritée par le centre culturel Tjibaou.

Retrouvez Marianne Tissandier, au micro de Julie Straboni :