Une jeune policière agressée dimanche à Nouméa

faits divers nouméa
Panneau de la rue Rédika, Ouémo, Nouméa, 2020
Les faits se sont déroulés rue Rédika de Ouémo. ©NC la 1ere
Une intervention ordinaire a tourné à l'agression, dimanche après-midi, dans le quartier nouméen de Ouémo. Une policière a été blessée.
Ce qui était supposé être une intervention classique s'est soldé par des faits d'une rare violence. A Ouémo, rue Rédika, ce dimanche en début d'après-midi, une policière d'une trentaine d'années s'est faite agresser par un individu, « moyennement alcoolisé ». Elle procédait à un contrôle d'identité sur un jeune majeur.
 

Le dos tourné

Pendant qu’elle lui tournait le dos quelques secondes, ce dernier lui a porté deux violents coups au visage avant de la faire tomber au sol et de lui asséner des coups de pieds. Le coéquipier de la jeune femme se trouvait alors à quelques mètres. C'est un voisin qui est intervenu, faisant fuir l'individu. 
 

Rendu

Hospitalisée au Médipôle, la policière en est ressortie avec cinq jours d'ITT (interruption temporaire de travail) et doit faire d'autres examens complémentaires. L'individu, connu des services de police mais pour des faits d'un registre différent, s'est rendu de lui-même dans la journée de dimanche. Il est toujours en garde à vue et devrait être déféré au parquet mardi matin.
 

Ce qui sera difficile à évaluer, c’est l’impact psychologique. 
- Richard Meunier, secrétaire territorial du syndicat Alliance

 

«Lamentable»

Le syndicat de police Alliance dénonce cette agression, qui serait la première envers une femme policier. Des agressions encore exceptionnelles en Calédonie, même si, ajoute le syndicat, les policiers notent une augmentation de la défiance envers eux.
Ecoutez Richard Meunier, secrétaire territorial d'Alliance, interrogé par Charlotte Mannevy :

Agression d'une policière

 
Le reportage de Lizzie Carboni et Claude Lindor : 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live