nouvelle calédonie
info locale

Une minute de silence au Congrés

congrès de nouvelle-calédonie nouméa
Minute de silence au congrés
A l'ouverture de la séance extraordinaire , une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats de Bruxelles. ©José Solia NC1ère
Réuni en séance extraordinaire, le congrés abordait 3 grandes questions: le plan de santé, les normes de construction et le service civique.
C'est par une minute de receuillement en solidarité avec la population belge et avec les victimes des attentats de Bruxelles et leurs familles que s'est ouvert la session extraordinaire du congrés.

Parmi les textes à l'ordre du jour, les normes de construction applicables en Nouvelle-Calédonie, dont la compétence s'est longtemps située à cheval entre les provinces et le gouvernement.
Le texte présenté aujourd’hui aux élus du Congrès, vise à mettre en place ces normes, qui doivent garantir la solidité des constructions, dans l’intérêt des entreprises mais aussi des particuliers. Les critères sont basés sur des normes internationales ISO. Mais les produits locaux pourront aussi bénéficier d’agréments.
Après le vote du texte, un comité technique réunissant tous les acteurs du bâtiment, devra conseiller le gouvernement sur les normes et les agréments. Détail non négligeable, la mise aux normes ne sera pas obligatoire.

Un label, le référentiel technique de Nouvelle-Calédonie, le RTNC, sera apposé sur les produits normés. L’enjeu est de taille, il concerne notamment l’obtention de la garantie décennale par les assureurs.


 
 

 
 

 
Publicité