nouvelle calédonie
info locale

De nouveaux casses de commerces

faits divers nouméa
Entrée du centre commercial de Rivière-Salée (4 mars 2018)
Le complexe commercial de Rivière-Salée. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Trois cambriolages de commerces, ce week-end, dans le Grand Nouméa. Un caviste, une station-service et un supermarché ont été dévalisés en deux nuits. La police a procédé à plusieurs interpellations.  
Sur trois nouveaux cambriolages, deux se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche. Le supermarché Leader Price situé dans le centre commercial de Rivière-Salée en a encore fait les frais. Plusieurs personnes ont forcé l’entrée avant de s’introduire pour voler de l’alcool. Dans cette affaire, la police a interpellé trois individus, dont un mineur. Ils ont été placés en garde-à-vue. Le magasin a malgré tout ouvert comme il le fait d'ordinaire le dimanche.

Station fermée pour nettoyer​

Vers 4 heures, c’est la station-service située près du centre commercial Kenu In, à Dumbéa, qui a été visitée. Là encore, plusieurs malfrats - presqu'une trentaine - sont parvenus à forcer les grilles, avant de repartir avec des paquets de cigarettes. Ils étaient activement recherchés par les forces de l'ordre. Quant à la station, elle se trouvait dans un tel état qu’elle est restée fermée toute la journée pour nettoyage.

Capture page FB station Shell de kenu-in fermée après cambriolage (4 mars 2018)

Un caviste le matin précédent

Enfin, très tôt samedi matin, le caviste du 4ème Km a été une nouvelle fois victime d’un cambriolage. Le troisième en quelques semaines. Il n’aura fallu qu’une poignée de minutes aux voleurs pour dérober plusieurs bouteilles d’alcool. La police nationale indique avoir procédé à trois interpellations. L’enquête déterminera s’ils sont impliqués ou pas dans ce cambriolage.

Appel à la ​mobilisation

Bandes organisées ou pas, une chose est sûre, le mode opératoire est systématiquement le même, selon la gendarmerie. Des faits qui viennent s’ajouter à une liste déjà très longue de cambriolages et ce, à quelques jours de la mobilisation lancée à l’appel des professionnels du commerce.
 
Publicité