Un an de prison pour avoir blessé un gendarme

justice païta
gendarmerie
Photo d'illustration. ©NC 1ère
Agression contre la gendarmerie? Peine de prison ferme. Très exactement un an pour ce jeune homme qui a blessé un gendarme avec une pierre jeudi dernier, à Saint-Laurent, et qui était jugé ce lundi en comparution immédiate.
Ça s’est passé le jeudi 15 juin, sur la commune de Païta. Ce jour-là, des automobilistes signalent un véhicule qui roule dangereusement sur la RT1 entre Boulouparis et Nouméa. C’est en le pistant que les gendarmes arrivent à la tribu de Saint-Laurent, et qu'ils se retrouvent au contact avec un individu âgé de 23 ans. Le jeune homme est saoul. Il insulte les militaires. Il touche également l’un d’entre eux à la tête avec une pierre.
Région de Saint-Laurent Païta
La région de Saint-Laurent. ©Google Earth


«Pas d'excuse»

Hier lundi 19 juin, le prévenu a été jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Nouméa. Verdict : un an de prison ferme. «Le condamné n’a présenté aucune excuse, comme si finalement le gendarme n’était pas une personne, comme si un gendarme était un uniforme vide», déplore Nathalie Lepape, l’avocate de la partie civile. Mais elle estime qu’avec une telle condamnation, la justice a fait passer un message: on ne commet pas impunément de violences envers les gendarmes. Ecoutez-la au micro de Malia Noukouan.

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live