nouvelle calédonie
info locale

580 kilos de déchets en moins dans la mangrove de N'Dé

environnement païta
Nettoyage de la mangrove à N'Dé
©NC la 1ere
A Païta, l’association Caledoclean lance un grand nettoyage du littoral à hauteur de N’Dé. Un chantier qui devrait durer toute l’année, avec l’aide des habitants. Samedi, ils ont commencé à ramasser les déchets qui encombrent la mangrove, en bord de route. 
Les bénévoles de l'association Caledoclean ont un projet pour 2020, celui de ramasser un maximum de détritus à Païta, le long du littoral. Au niveau de N'Dé, des bouteilles en plastique, du verre, du métal et même des moteurs de voiture ponctuent par exemple la mangrove. Samedi, en une matinée, 580 kilos de déchets ont été ramassés. «Ça me fait mal au cœur», réagit Leila Koindredi, qui habite la tribu. «Tous les jours, je passe devant. J’ai l’habitude de regarder cette mangrove. Mais je ne vois pas qu’il y a des déchets.»
 

Signal d'alarme

Le constat est alarmant : ils arrivent de la mer, et viennent s'échouer là avec un impact catastrophique sur l'environnement. A l’exemple du plastique qui se décompose en nanoparticules. Des éléments ensuite ingérés par les animaux. «Les déchets s’accumulent. Ils vont progressivement, lentement, se dégrader, et libérer des substances chimiques et toxiques qui vont impacter l’intégralité des écosystèmes», prévient Thibaut Bizien, co-fondateur et chargé de mission de Caledoclean. «Et si ça ne s’accumule pas dans les mangroves, ça va partir au large et en se dégradant, ça va toucher tout le cycle de l’eau. C’est-à-dire l’intégralité des formes de vie ! »  

Un reportage de Natacha Cognard et Michel Bouilliez :
©nouvellecaledonie
Publicité