L'infanticide de la baie Toro jugé aux assises

justice païta
Infanticide à Païta
Les corps de deux enfants avaient été retrouvés par les pompiers de Païta, à la baie Toro. ©NC1ère
La troisième session d’assises de l’année en Nouvelle-Calédonie reprend ce matin, à Nouméa. Après la mort de Daniel Monteiro, place à une autre terrible affaire. Un père qui a abattu ses deux enfants va devoir s'expliquer devant la cour.
Le mercredi 25 novembre 2015, un père de famille s’apprêtait à ramener à leur mère, qui résidait dans la zone VKP, ses deux enfants. Un garçon et une fille, âgés de huit et douze ans. Mais il a rebroussé chemin, et s’est dirigé vers la plage de la baie Toro, à Païta.

Rendu à la gendarmerie

Un endroit isolé en semaine, qu’il fréquentait régulièrement. Là, aux alentours de 7 heures, il a incendié son véhicule, pris son fusil et tué ses enfants. Il s’est ensuite présenté à la brigade de gendarmerie de Païta.

Alcool, dissensions et arme à feu

Aux yeux des enquêteurs, avec l’alcool, les dissensions familiales et la possession d’une arme à feu, les éléments étaient réunis pour qu’un drame se produise. Jugé pendant deux jours par la cour d'assises de Nouméa, pour assassinats, l’accusé, aujourd'hui âgé de 38 ans, risque la réclusion à perpétuité.