publicité

Le Nord de Païta n'en a pas fini avec les incendies

Les incendies qui bouleversent depuis jeudi le quotidien dans le Nord de Païta demeurent d'actualité, même s'ils sont en grande partie sous contrôle. Toute cette journée de samedi, des moyens humains et matériels sont restés déployés dans le cadre d'un dispositif allégé.

Samedi soir, l'incendie encore bien visible au-dessus de Tontouta. © Kiwani Salmon
© Kiwani Salmon Samedi soir, l'incendie encore bien visible au-dessus de Tontouta.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
La RT1 est praticable. L’électricité a été rétablie. Reste que les incendies étaient toujours en cours, aujourd’hui, dans le Nord de Païta, vers Bangou, Tontouta et La Tamoa. Une dizaine d’engins et une trentaine de pompiers ont été mobilisés pour prévenir les reprises, sécuriser les habitations ou traiter les lisières, avec l’appui d’un hélicoptère bombardier d’eau.

Reconnaissance aérienne demain matin

Des moyens issus des centres de secours de Païta et de Nouméa, de la Sécurité civile et des pompiers de l’aéroport. Une reconnaissance aérienne est prévue ce dimanche, à la première heure. Après quoi un dispositif similaire, c'est-à-dire allégé par rapport à la fin de semaine, sera sans doute reconduit.

Bangou​

Dans le détail du principal sinistre, celui qui a ravagé environ 1800 hectares du côté de Bangou, la partie haute du flanc droit restait ce samedi en évolution libre, car située dans une zone montagneuse inaccessible. «Si des zones naturelles peuvent être imputées, aucun enjeu humain ou économique n’est actuellement menacé», précisait la Sécurité civile dans son dernier point de situation, en fin d’après-midi. La tête de ce feu, dans le secteur de Karenga, est fixée, maîtrisée, mais sous surveillance. Tout comme le flanc gauche le long de la RT1 et la partie basse du flanc droit, à hauteur de la tribu de Bangou.

Tamoa Terroir

Autour de Tamoa Terroir, feu également maîtrisé et sous surveillance. Un autre incendie s’était déclaré dans ce secteur après un incident sur un transformateur électrique. Une centaine d’hectares ont été brûlés.

Encore un

Par ailleurs, un nouveau sinistre s’est ajouté à la liste: un feu s’est déclaré vers 20 heures ce vendredi soir, à l’entrée Nord de Tamoa village. Les pompiers ont lutté toute la nuit et jusqu’en milieu d’après-midi pour le maîtriser. Une demi-douzaine d’hectares auraient brûlé.


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play