Païta : l'école Les Scheffleras incendiée la nuit dernière, la rentrée ne se fera qu'après les vacances

faits divers païta
Incendie Païta
Des dégradations et un incendie à l'école Les Scheffleras. C'était ce mercredi, à Païta. Les enfants ne pourront pas retourner en classe avant la prochaine rentrée, le 23 août. Une enquête a été ouverte.

"Indignation et colère". Ce sont les deux mots que l’on peut lire sur la page Facebook de la mairie de Païta. 251 enfants de l’école primaire Les Sheffleras sont privés de cours aujourd’hui jeudi et demain vendredi. La nuit dernière, leur école a été vandalisée. Un incendie a fortement dégradé les locaux. Il serait d’origine criminelle. "Les pompiers sont intervenus immédiatement hier soir, détaille Willy Gatuhau, le maire de Païta. 100 mètres de bâtiment ont été touchés, à savoir la salle de la direction, la salle des maîtres et la salle informatique. La brigade scientifique et la gendarmerie se sont chargées des constations et des relevés d’empreintes. Un certain nombre d’éléments ont été retrouvés sur les lieux, à savoir quelques boites d’allumettes."

20 millions de travaux 

L’incendie des trois bâtiments va entrainer, selon la mairie, des travaux d’une durée de deux mois. Coût estimé : 20 millions de francs. Tout le système électrique est endommagé.

Dès aujourd’hui jusqu’à demain et toute la semaine prochaine, l’école Les Scheffleras restera porte close, par sécurité. Avec les deux semaines de vacances du mois d’aout, la municipalité va engager des travaux. Elle aménagera deux algécos afin d’accueillir, les élèves, à la rentrée scolaire du 23 août,  dans de meilleures conditions.

 

Les détails avec Willy Gatuhau, maire de la commune de Paita :

Willy Gatuhau, maire de Païta