Païta: la seule crèche de la commune n'aura pas résisté à la crise sanitaire

économie païta
Crèche Païta
©Aurélie Macedo
C’était la seule crèche de Paita, et au 31 décembre, le Nid de Maman va devoir mettre la clef sous la porte. En cause: 100% de perte de chiffre d’affaires depuis début septembre et des aides de la province Sud et du gouvernement insuffisantes qui ne couvrent que les charges de la structure.

Le Nid de Maman, une crèche située au domaine de Nouré, à Païta, a ouvert en 2014, et accueillait 30 enfants. Elle a subi un confinement de trop et va devoir fermer à la fin de l'année d’après sa directrice, Ambre Valencia. "Celui là, il m’a achevé vraiment. Je sortais tout juste la tête du dernier. J’avais réembauché une personne, on était quatre dans l’équipe, et du coup j’ai dû la débaucher direct. Nous sommes trois, et là ce n'est plus possible. Ce confinement nous a coupé l’herbe sous le pied."

A cause de ces difficultés, la structure n'a plus d'avance financière. "Les rentrées ne se feront pas avant avril, et nous savons très bien que les charges de janvier à mars sont lourdes pour les sociétés. Je n'aurai pas les reins assez solides pour subvenir à tout ça!"

Des moments forts avec les enfants

Elle embauchait trois assistantes maternelles et accueillait les enfants de près de trente familles qui se retrouvent sans solution. "Nous sommes très touchés, mon personnel et moi, de nous séparer des enfants. C’est quand même de longues années que nous avons passé ensemble. Nous les gardons de deux mois jusqu’à trois ans. Nous échangeons toute l’année des moments forts, que ce soit de tristesse ou de joie ! Mais il y a un autre monde qui est celui de la finance et de la gestion. Les chiffres comme l’argent n’ont pas de sentiment."

©nouvellecaledonie