Païta, submergée par les fortes pluies de Lucas

cyclones païta
païta inondé lucas
©Nicolas Fasquel

La commune de Païta a vu plusieurs de ses axes routiers inondés. 

Les habitants de Païta ont dû redoubler de prudence mercredi matin, et tout au long de la journée. La dépression Lucas a dressé des obstacles aquatiques, partout sur la commune. 

Certains gendarmes ont d'ailleurs achevé leur tournée, sous l'eau, sous le pont de Savannah. Seuls les 4x4 semblaient être les maîtres du jeu sur la savexpress. Mais à l'échangeur Nord de Païta, dès 9h, les véhicules slalomaient entre les objets dérivants, emportés par les eaux... dommage pour les véhicules légers. "Je ne peux plus rentrer sur Kouaoua, je suis partie de là-bas ce matin à 4h" raconte Christian, piégé en pleine alerte 1 ce matin, alors que les consignes officielles permettaient encore du temps pour rentrer chez soi.

Sauvés par les gendarmes


Course contre la montre

Pour beaucoup, il faut faire vite, avec l'impression de la course contre le temps. À l'entrée Sud du village, la Karikouié est en furie. "C'est le même résultat qu'après le cylone Anne, Betty..." confie Cyril, un habitant de Païta. 33 ans de mémoire d'anciens...

Tout le Sud de Païta était ainsi pris d'assaut par la brutale montée des eaux : des habitants bloqués, des routes coupées, propriétés et tribus isolés, la matinée de prudence réservée normalement à la cessation progressive d'activité, s'est transformée en débacle. 

Le reportage en vidéo :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live