Près de 800 véhicules contrôlés à Païta, une quinzaine d'infractions

sécurité routière païta
Contrôle de gendarmerie, Païta, sortie Nord du village, 20 mai 2020
©Coralie Cochin / NC la 1ere
Les longs week-ends riment trop souvent avec accident, en Nouvelle-Calédonie. Avant le pont de l’Ascension, la gendarmerie a déployé un important dispositif de contrôle à la sortie Nord de Païta. Il a concerné près de 800 véhicules. Dix-sept infractions ont été relevées.
«Bonsoir ! Contrôle gendarmerie police route. Est-ce que vous pouvez me présenter votre permis de conduire, la carte grise du véhicule et l’attestation d’assurance, s’il-vous-plaît ?» Ce mercredi soir, on arrête les véhicules, à la sortie Nord du village de Païta. Contrôle des papiers, test d’alcoolémie… : tout semble en règle, pour cette conductrice. A une exception près, et pas des moindres, relève le chef de la brigade motorisée de Nouméa.
 

Je vais verbaliser la dame. Il y a une personne en trop dans le véhicule, qui est un enfant et qui n’est pas attaché. Elle va avoir une amende à quinze mille francs.
- Gendarme Vansuypeene, brigade motorisée

 

Déjà 23 morts cette année

Depuis janvier, c’est l’hécatombe, sur les routes calédoniennes. On compte 23 morts. C’est deux fois plus que l’an dernier à la même époque. Dans huit cas sur dix, le non port de la ceinture de sécurité est une des causes de mortalité. Même constat pour la vitesse. Quant à l’alcool et les stupéfiants, neuf fois sur dix, le conducteur en avait consommé. Pour les chauffeurs contrôlés hier soir, ces opérations de gendarmerie semblent donc nécessaires…
 

C’est très bien, ça ! Avec les accidents que vous avez en ce moment sur les routes, c’est très important que l’on se sente contrôlé, pour la sécurité des gens. 
- Un conducteur

 

Quinze accidents mortels

Depuis le début de l'année, quinze accidents mortels se sont produits en Calédonie. Presque tous ont eu lieu en dehors de Nouméa.
 

En secteur gendarmerie, on est à 22 morts, treize de plus par rapport à l’année dernière à la même époque. Ça fait 144% d’augmentation. Derrière ce chiffre, c’est des familles endeuillées. Il faut que les gens prennent ça en compte, soient conscients que la route est un espace commun et qu’il faut se comporter de manière sérieuse. 
- Capitaine Ranc, officier de la sécurité routière

 

Bilan du soir

Sur les 786 conducteurs contrôlés hier :
• un roulait sans assurance
• deux n’avaient pas de permis,
• sept ont été verbalisés pour alcoolémie
• six pour non port de la ceinture de sécurité 
• sans oublier une absence de contrôle technique. 

Le reportage radio de Coralie Cochin :

Contrôle routier à Païta, reportage radio


Le reportage télé de Coralie Cochin et Christian Favennec :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live