Mort d'un homme suite à une bagarre à Païta : deux personnes en garde à vue

violence païta
Païta Sud, vue de la voie express VE 2 à hauteur du pont des Briconautes
A Païta Sud, le 24 mai, vue de la voie express et des Briconautes, depuis le pont qui relie la Zico à la Ziza. ©Charlotte Mannevy / NC la 1ere

Deux personnes ont été placées en garde à vue mercredi 26 mai, a annoncé le procureur, pour leur rôle dans la mort d'un homme le week-end dernier à Païta. Il avait été pris à partie à la suite d'une soirée et n'avait pas survécu à ses blessures.

Le parquet a annoncé ce vendredi l'ouverture d'une information judiciaire, à la suite du décès d'un homme d'une trentaine d'années le week-end dernier à Païta. Deux personnes avaient été placées en garde à vue mercredi pour cette affaire. Le procureur a retenu plusieurs chefs d'accusation : coups mortels ayant entraîné la mort sans intention de la donner et violences commises en réunion. Des faits punis de 20 ans d'emprisonnement. 

Selon les informations de NC la 1ere, l'altercation s'est produite vendredi après une soirée festive à l'hôtel-restaurant de Gadji. La victime, un homme d'une trentaine d'années avait été pris à partie par un groupe de jeunes, recevant notamment plusieurs coups violents à la tête.

Volleyeur

Cela s'est passé dans la Zico, la zone industrielle et commerciale de Païta Sud, non loin du pont routier au-dessus de la voie express. La victime est décédée. Toujours selon nos informations, il s’agit du passeur du club de volley-ball de Nengone.