Pas de trêve de Noël pour les éboueurs de la ville

société province sud
Éboueurs Noël
©Jeannette Peteisi
Ceux qui veillent à la propreté de la ville ne dérogent pas à la règle ce 25 décembre. Comme le père Noël, les agents de la ville ont fait leur tournée... de ramassage des déchets. 
Depuis 6h30 ce mercredi matin, Alain, Jean et Louis tournent dans leur circuit qui relie le Faubourg à Croix de Lorraine, au Mont-Coffyn, jusqu’à la province Sud. Plusieurs dizaines de poubelles sont vidées dans leur camion compacteur mais en ce 25 décembre, la récolte est plutôt maigre, c'est ce qu'assure Jean, l'un d'entre eux. « Il y a beaucoup de poubelles qui ne sont pas sorties, les gens ne les sortent pas. Peut-être demain après le 25, c’est beaucoup plus car il y a les surplus que l’on ramasse ». 
Éboueurs Noël
©Jeannette Peteisi
Selon Jean Palene, chauffeur du camion poubelle et éboueur depuis vingt-cinq ans, ce sont plutôt le 26 décembre et le 2 janvier que les vides-ordures sont remplis. En vingt-cinq années de carrière, le conducteur trouve que le métier reste une profession difficile et accidentogène. « Surtout pour les ripeurs », lance-t-il. « Comme ils sont derrière le camion avec le soleil, la chaleur et l'odeur. Il faut aussi de lever tôt le matin, aux alentours de 05h30 pour commencer à 06 heures ».

Fort heureusement pour les professionnels, les Calédoniens ne sont pas avares de petites attentions. « Comme toutes les fins d’années, le 25 et le premier, les gens nous offrent des cadeaux comme des chocolats ou des boissons. Ça nous fait plaisir, ça nous encourage pour bien travailler, les gens nous remercient du travail que l’on a fait toute l’année », se réjouit Jean Palene. Ayant travaillé en ce jour de Noël, les agents en jaune et en gris auront en revanche le droit, à leur premier janvier. 

Le reportage radio de Jeannette Peteisi :

Éboueurs Noël reportage

Les Outre-mer en continu
Accéder au live