Plus d'une tonne de médicaments récupérée en trois mois par la province Sud

santé province sud
Médicaments, province Sud, collecte
Bilan positif pour l'opération collecte de médicaments périmés ou non utilisés ©NC la 1ère
En Nouvelle-Calédonie, bilan positif pour la province Sud et cette opération de collecte. Entre avril et juin, en effet, les Calédoniens ont été nombreux à déposer leurs médicaments périmés ou ceux dont ils ne se servent plus. L'initiative, dont le but est purement écologique, va désormais être pérennisée.

Au total, 1165 kilos de médicaments non utilisés ont été collectés entre le mois d'avril et celui de juin. L'objectif pour la province était d'éviter l'enfouissement de ces produits considérés comme dangereux pour la santé et pour l'écosystème. D’ailleurs, Françoise Suvé, élue de la province Sud a tenu a salué la population pour sa participation :

Je remercie tous les Calédoniens qui font ce geste parce que c’est autant en moins dans l’environnement, autant en moins à l’enfouissement, autant en moins dans la nature avec le risque de pollution des nappes phréatiques, de nos rivières, de nos champs.

Françoise Suvé, élue de la province Sud en charge de l'environnement

Les stocks vont désormais être exportés vers la Nouvelle-Zélande pour y être traités. Coût total de l'opération : 8 à 12 millions de francs selon la province.

Bonne habitude

À l'avenir, il faudra peut-être passer par des prescriptions plus efficaces pour éviter ce type de coût car selon Françoise Suvé, "le poste dépenses pharmaceutiques est le deuxième poste de dépense du RUAMM", et pour elle, "une prescription à l’unité du médicament serait une bonne chose mais c’est le gouvernement qui gère le code de la santé publique."

En attendant ce type de mesures, la province Sud a décidé de pérenniser cette collecte de médicaments. "A partir du 1er janvier 2023, cette réglementation est définitive", précise l’élue qui ajoute que "pour l’instant on est sur une marche à blanc depuis le 4 avril jusqu’à la fin de l’année. Ensuite le relais sera pris de façon normale, donc ce sera quelque chose qui va rentrer dans les habitudes". Plusieurs tonnes de médicaments non utilisés devraient donc encore être collectées par la Province dans les prochaines années.

Ecoutez le reportage de Valentin Deleforterie :

Médicaments périmés, province Sud, récolte