publicité

La chambre territoriale des comptes s’intéresse à Poya

La CTC a diffusé son rapport sur la commune pour les années 2009 à 2016. Même si la commune de Yasmina Metzdorf est plutôt bonne élève sur sa situation financière, il lui reste encore beaucoup à faire sur la gestion de ses commandes publiques. 

Mairie de Poya © NC1ère
© NC1ère Mairie de Poya
  • Jeannette Peteisi (CM)
  • Publié le , mis à jour le
La Chambre Territoriale des Comptes pointe notamment l’absence de concurrence des fournisseurs de carburant et le choix des prestataires lié à des relations familiales. Yasmina Metzdorf maire de Poya justifie un choix de proximité :
 

CTC Poya itw Metzdorf 1


La CTC pointe également des dysfonctionnements du budget en ce qui concerne les travaux de la commune qui étaient prévus et qui n’ont pas été réalisés.
 

CTC Poya itw Metzdorf 2


Pour la Maire de Poya, il est de plus en plus difficile pour une commune de respecter des budgets, lorsqu’il y a des contraintes administratives et juridiques, lourdes et complexes qui dépassent les compétences de chacun.
 
Lire le rapport complet de la chambre territoriale des comptes. 

Sur le même thème

  • Finances

    Koné simplifie sa comptabilité

    La commune de Koné est devenue pionnière en matière de dématérialisation comptable en province Nord. Mardi, elle a signé une convention avec la chambre territoriale des comptes, la direction des finances publiques de la Nouvelle-Calédonie et le trésorier-payeur.

  • Finances

    La chambre des comptes observe que le port autonome peut mieux faire

    Dans un rapport qu'elle vient de rendre public, la chambre territoriale des comptes adresse quatorze recommandations au port autonome de la Nouvelle-Calédonie. Elle pointe le décalage entre la gestion de l'établissement et les défis à relever, le plan de financement ou encore les tarifs appliqués.

  • Finances

    250 milliards de budget pour la Nouvelle-Calédonie

    Le budget primitif de la Nouvelle-Calédonie pour 2019 a été examiné par le Congrès. Il se monte, tout compris, à 250 milliards CFP. Tout en restant prudent, le gouvernement affiche son optimisme sur l’amélioration du climat des affaires l'an prochain.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play