publicité

La commune de Poya veut un centre de première intervention

C'est au Nord du village que Yasmina Metzdorf, maire de Poya, souhaite implanter un centre de première intervention sur sa commue. Coût de l'investissement estimé entre 16 et 20 millions FCFP. 

  • N.G
  • Publié le , mis à jour le
La commune de Poya est partagée administrativement entre les provinces Nord et Sud. 
Dans l'organisation des sapeurs-pompiers, le Maire est responsable de la sécurité dans sa commune. Chaque commune est protégée par un centre de secours (CS), qui peut être situé dans une commune voisine ou plusieurs selon son importance.
Si un même centre de secours défend plusieurs communes, à l'instar de Koné (partie Nord de Poya) et de Bourail (partie Sud de Poya) , il peut aussi exister des centres de première intervention (CPI), plus petits, comme souhaite la municipalité de Poya.
 

"Nous avons initié ce projet depuis le début de l'année 2018 avec l'aide du capitaine Sylvio Loquet, chef de corps de la caserne de Koné et le capitaine Danilo Guépy, directeur-adjoint à la sécurité civile. Le projet a été mené par notre bureau d'études."
Yasmina Metzdorf



Reportage Thérèse Waia et  Carawiane Carawiane
Un centre de première intervention en projet
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play