Le FSH installe des panneaux photovoltaïques sur une centaine de logements sociaux

logement rivière-salée
panneaux photovoltaïques logements sociaux
©Nicolas Fasquel
Des logements sociaux avec panneaux solaires : voilà le challenge que s’est lancé le FSH. Le Fond social de l’habitat vient de finir un chantier de réhabilitation de duplex à Rivière-Salée. Des logements alimentés en eau chaude et qui pourront également produire de l’électricité gratuitement. 

A Nouméa, dans le quartier de Rivière-salée, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit de chaque duplex: une grande nouveauté pour cette réhabilitation sociale. Au total, 103 logements sont désormais équipés, du F3 au F5.

Objectif : faire des économies

Grâce à ces installations, les locataires pourront bénéficier, en plus de l’eau chaude, d’une électricité gratuite. Ils pourront même, selon leurs habitudes de consommation, revendre leur surplus d’énergie.

Le locataire sera abonné auprès d’EEC. C’est lui qui achète l’électricité. En changeant ses habitudes, il va pouvoir faire des économies, en journée, pendant que le soleil est présent : ce sont les panneaux photovoltaïques qui couvriront la consommation.

Thierry Hinfray, responsable des opérations de construction au FSH


Via une application ou sur internet, les locataires pourront suivre quotidiennement leur consommation d’électricité. "Ca va permettre aux familles de les aider, ce sera un petit plus" confie Michelle Marie, présidente de l’association des locataires.
 
Coût total de la réhabilitation de ces 103 duplex : 2 milliards de francs CFP, désamiantage inclus. Pour ces logements sociaux, les futurs locataires devront débourser entre 65 000 et 70 000 francs par mois.

Le reportage de Dave Waheo-Hnasson et Nicolas Fasquel.