Vacances : la FOL propose des ateliers accessibles à tous les enfants

vacances rivière-salée
centre aéré FOL
©Laura Schintu

Durant ces vacances scolaires, les jeunes Calédoniens profitent des centres aérés sur l'ensemble du territoire. A Nouméa, dans le quartier de Rivière-Salée, les enfants de la Fédération des Oeuvres Laïques (FOL) participent à divers ateliers, qui incluent les enfants valides et handicapés. 

Pour certains, les ateliers en centre aéré commencent tôt pendant ces vacances scolaires de juin. A Rivière-Salée, les enfants sont installés sur une natte dans la cour de l'école primaire Mauricette Devambez. Ils participent à des exercices, menés par Jean-Claude Telepini. Il s’agit d’un cours de langue des signes. "On a fait des signes, pour aider les camarades, s'ils sont muets" raconte fièrement Waletch Bolo, âgé de huit ans, qui s'empresse de signer son prénom, en guise de démonstration.

enfant langue des signes
©Laura Schintu

Un centre aéré pour tous

centre aéré personne handicapée
©Natacha Lassauce-Cognard

Le centre aéré de la FOL est inclusif, c'est-à-dire qu’il accueille des enfants valides et des jeunes en situation de handicap. Sur le terrain de sport, Sharon Kouenia, 15 ans, participe avec son accompagnatrice de vie à un relai. Une matinée riche en émotion pour la jeune fille. "Quand elle est contente, elle sourit, elle rigole et c'est super, comme elle est en plein air, ça va" explique Elise Xulue, son accompagnatrice de vie.

Parmi la cinquantaine d'enfants présents dans ce centre aéré, on compte une majorité de boursier. Le montant de leur inscription est estimé à 1000 frs CFP par semaine.

On est dans l'éducation de tous, par tous. On essaye de toucher le maximum d'enfants, quelle que soit la catégorie sociale à laquelle ils appartiennent et surtout, les enfants dont les parents ont peu de moyens.

Johanna Welet, coordinatrice jeunesse de la FOL


A chaque vacances scolaires, la FOL, la Fédération des Oeuvres Laïques propose quatre à cinq centres de loisirs sur Nouméa et le Grand Nouméa. Piscine, sorties en plein air ou encore sports collectifs, le programme est chargé.

Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Laura Schintu.