Une gestion budgétaire perfectible à Thio

élections thio
thio village - vue du ciel
Vue aérienne du village de Thio.
Selon la chambre territoriale des comptes, la mairie de Thio doit revoir  l'organisation et le financement de certains services. Telles sont les principales observations de l'institution sur la gestion de la commune de Thio depuis 2012. Elle a rendu public son rapport ce jeudi. 
 
Sur le plan financier, la chambre territoriale des comptes note une dégradation des capacités d’épargne de Thio entre 2012 et 2017.
Au plan budgétaire, elle recommande à la collectivité d’augmenter les taux d’exécution de ses crédits. Ils sont jugés insuffisants pour l’investissement.

Une meilleure organisation des services  
Le rapport évoque par ailleurs la nécessité d’une meilleure organisation des services d’eau, d’assainissement et des déchets ménagers. La mairie n’a toujours pas mis en place le cadre juridique nécessaire à leur bon fonctionnement. Et leur financement repose encore trop peu sur l’usager.
Pour l’eau potable, le système de gratuité a pris fin seulement cette année.
Pas de redevance pour l’assainissement. Et celle des déchets, votée en 2012 et réévaluée, ne l’a pas été suffisamment face à la hausse du coût de traitement.

La gouvernance
En matière de gouvernance enfin, la feuille de route politique de la mandature a pris du retard, note la chambre. Que ce soit les documents stratégiques comme les schémas directeurs routiers et d’eau potable qui devaient être validées fin 2015, ou la création d’une caisse des écoles qui n’a toujours pas vu le jour.
Risque de conflit d’intérêt
Il existe par ailleurs un risque juridique pour la commune. Le maire en fonction, également salarié d’une entreprise minière, participe activement au processus de formulation d’avis sur les demandes de travaux de recherche minier. 
Ce qui peut faire naître un conflit d’intérêt explique la chambre.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live