publicité

Des collégiens de Yaté en route pour Dubaï

Vingt-cinq collégiens de 4ème de Yaté ont décollé ce mardi pour Dubaï aux Emirats arabes unis. Un projet fou qui se concrétise grâce à la volonté de l’association Nyî Mwâ qui a réussi à financer plus de 60 % du projet. Parents et enfants attendaient ce moment depuis plus de deux ans.

Les collégiens de Yaté en route pour Dubaï à l'aéroport de la Tontouta © Martine Nollet
© Martine Nollet Les collégiens de Yaté en route pour Dubaï à l'aéroport de la Tontouta
  • Martine Nollet (CM)
  • Publié le
Surexcités, vingt-cinq élèves du collège de Yaté et cinq accompagnateurs se sont envolés ce mardi direction Dubaï. Une destination qui ravit ces jeunes calédoniens :
« J’ai hâte de découvrir leurs coutumes, la plus grande tour du monde, l’identité musulmane et arabe, de voir le désert pour la première fois, des chameaux. Merci aux parents et aux professeurs » confient ces élèves qui pour certains avouent un mélange entre l’excitation et un peu d’appréhension au moment du grand voyage. 

Dubaï itw enfants

Le désert à Dubaï © CC/Pixabay
© CC/Pixabay Le désert à Dubaï

 

Un projet financé à 60 % par les parents

Le montant du projet représente dix millions de francs CFP dont six financés par les parents, 15 % de subventions et les 25% restants par des privés.
Les parents se sont beaucoup mobilisés pour financer ce voyage.
« On a été critiqué beaucoup mais on a démontré qu’avec la volonté, les parents tous unis, on peut faire beaucoup de choses » confie ce père. 
« C’est une première pour nous, pour une petite commune. C’est un voyage pédagogique, c’est une ouverture au monde pour les enfants » renchérit cette mère de famille. 
D’autres parlent de la fierté d’avoir accompagné ce projet depuis 2017 et  tous voient partir leurs enfants avec joie. 
Une partie de la ville de Dubaï vue de la tour Burj Khalifa © CC/Pixabay
© CC/Pixabay Une partie de la ville de Dubaï vue de la tour Burj Khalifa


Le choix de Dubaï

Les élèves sont notamment accompagnés de leur professeur d’histoire-géographie qui revient sur le choix de Dubaï.
« On retrouve Dubaï sur plusieurs thématiques de géographie, en sciences également. Donc là, c’était l’occasion de faire découvrir à nos élèves tous les thèmes de l’urbanisation, de la métropolisation, de la mondialisation, mais également des innovations technologiques et de la culture arabo-musulmane » explique Patrice Fesselier-Soerip. « Les élèves vont être confrontés directement aux thématiques et au vocabulaire de géographie et tout au long du séjour, tous les jours, ils vont devoir répondre à des questions, prendre des photos, analyser, interpréter. Plutôt que de faire dans un manuel, ils vont le vivre, le ressentir et le faire ». 
Patrice Fesselier-Soerip souhaite sensibiliser ses élèves à une démarche citoyenne et montrer en situation les réalités de cette ville hors norme.
Il est au micro de Martine Nollet

Dubaï itw Fesselier-Soerip


Le retour est prévu le 17 octobre et une exposition sera inaugurée sur le projet le 21 novembre au collège de Yaté.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play