Des travaux à Netcha et aux chutes de la Madeleine pour réparer les dégâts de ces derniers mois

tourisme yate
Travaux site de Netcha
©NCla1ère
Ces deux sites du Sud accueillent en temps normal plus de 15 000 visiteurs chaque année. Or depuis le conflit de l'usine du Sud, les intempéries, type cyclone, ont causé des dégâts qui menacent la sécurité et le confort des usagers. Des travaux de réparation vont être entrepris dans quelques jours.

Les sites de Netcha et des chutes de la Madeleine sont fermés. De novembre à mars, le conflit de l’usine du Sud, le confinement et les intempéries, ont privé de public ces deux sites.

Pas d’eau et pas de toilettes

Depuis, les blocs sanitaires et le système de pompage solaire alimentant le site en eau sont défectueux.
" On a des dégâts qu’on peut constater. Pendant la période de crise à l’usine, il y a eu des visites ici sur le site. Pas de surveillance forcément, tout était bloqué, donc on a des toilettes à complètement refaire. Et sur la même période, avec le cyclone, on a eu des dégâts aussi un peu partout sur le site, et surtout la pompe qui est très endommagée et on ne peut pas accueillir de public sans le fonctionnement de cette pompe" explique Eugène Wabete, chargé de mission auprès de la direction économique de la province Sud. 

Aux normes pour accueillir le public

Au cours de cette deuxième visite sur site, les agents du développement économique et ceux de l’aménagement recensent les dégâts pour évaluer le montant des travaux à entreprendre. Un appel d’offre est en cours.
" Au niveau de la pergola, il y a des lattes qui ont été enlevées, il faudra refaire" poursuit Eugène Wabete. "Et au niveau du pont, pour le sécuriser, on a aussi des petites lattes qui se sont arrachées à cause du cyclone, donc on va les remettre en état. C’est la sécurité, donc on ne va pas jouer avec. Il faut que tout soit aux normes pour accueillir dans les meilleures conditions le public". 

Une ouverture prévue pour les vacances d’août 

Les travaux de réparation et de rénovation devraient durer entre deux et trois semaines, pour une ouverture idéale durant les vacances du mois d’août.
Le reportage à Yaté, sur le site de Netcha, Nadine Goapana et Cédric Michaut