"J'étais en pleine panique" : à Yaté, des inondations spectaculaires ont fait de gros dégâts

intempéries yate
inondation à Yaté
Images amateurs lors de l'inondation sans précédent de la tribu d'Unia à Yaté

En quinze heures, 430 mm d'eau sont tombées sur la commune mardi. Des intempéries qui auraient pu générer des blessés, voire pire, si elles étaient survenues en pleine nuit. 

Le lac de Yaté se réveille sous un épais nuage de brume, jeudi 6 mai, et le paysage qu'il dévoile a un aspect irréel avec des arbres immergés. A Unia, tribu coincée entre la montagne et la mer, le creek est sorti de son lit charriant pierres et troncs d'arbre. Il faut dire que 430 mm d'eau sont tombées sur la commune en l'espace de quinze heures mardi, quasiment autant qu'en février lors du passage de la dépression Lucas, laissant les habitants sidérés et impuissants.

L'eau, c'est ce qui a fait beaucoup de mal ici, où les habitants tentent de sauver ce qui peut encore l'être tout en essayant d'oublier le cauchemar de cette inondation.

"J'étais en pleine panique"

"Ma grand-mère pleurait, elle pensait que c'était fini, confie Ludovica Atinoua, habitante de la tribu d'Unia. Heureusement que la famille est arrivée à temps, sinon..." Elle avoue que face à cette brutale montée des eaux, elle n'a rien pu contrôler, ni même ramasser ses affaires. "J'étais en pleine panique", souffle-t-elle tout en expliquant qu'elle a dû se réfugier dans sa famille.

Ma grand-mère, ça fait cinquante ans qu'elle est à Yaté, et c'est la première fois qu'elle voit ça.

Ludovica Atinoua

 

De son côté, Sandrine Atinoua estime que les conséquences de ces inondations auraient être plus graves. "On a vu des gros blocs de cailloux venir et heureusement pour nous que cela s'est passé la journée, témoigne cette habitante de Yaté. Du coup, on a pu évacuer les personnes âgées avec les enfants".

Des travaux à effectuer sur le creek

Le creek a depuis repris son cours normal mais les dégâts sont considérables. L'enrochement fait il y a quelques années a disparu et certaines grosses pierres se sont retrouvés près des habitations. Sans oublier les vêtements, literie, matelas qui ont été inondés.

Le maire de Yaté, Victor Gouetcha, s'est rendu sur place jeudi pour constater les dégâts. Il estime que les premiers travaux sont à effectuer sur le creek. Un avis partagé par les habitants de la commune.

Il y a des travaux en urgence que l'on peut faire d'ici la fin de la semaine et on va solliciter la Province.

Victor Gouetcha

 

A Yaté, l'estimation des dégâts par les services de la mairie ne fait que commencer. Les habitants, eux, sont toujours dans la crainte d'un nouvel épisode pluvieux.

Retrouvez le reportage de Thérèse Waïa et Philippe Kuntzmann.