nouvelle calédonie
info locale

Provinciales : Robert Courtot rejoint l'Union Calédonienne

élections
UC provinciales 2019
Roby Courtot (à gauche) est en position éligible sur la liste de l'UC dans le Nord. ©Nicolas Fasquel
L'UC présente une liste d'ouverture en province Nord. Le maire de Pouembout quitte Calédonie Ensemble pour rejoindre l'Union Calédonienne. Robert Courtot est en position éligible sur la liste indépendantiste. 
En faisant le choix de mettre le nom de Roby Courtot en position éligible pour les élections provinciales, l'Union Calédonienne créé la surprise avec un retour aux sources de sa devise "deux couleurs, un seul peuple". Jusqu'alors militant de Calédonie Ensemble, le maire de Pouembout entend défendre les intérêts des calédoniens d'origine européenne au sein du parti indépendantiste. "L'union Calédonienne est venu me chercher comme candidat d'ouverture. J'ai été un simple petit militant à Calédonie Ensemble mais je n'ai jamais été un ténor du parti puisque Pouembout a toujours été une commune sans étiquette politique avec des listes d'alliance. Je n'ai de comptes à rendre à personne. J'assume la responsabilité", précise t-il. 
UC provinciales 2019
L'UC tenait une conférence de presse ce lundi 8 avril à Nouméa. ©Nicolas Fasquel

Daniel Goa, tête de liste dans le Nord

Le président de l'UC sera en compétition avec le parti travailliste et le Palika. Le combat s'annonce difficile pour Daniel Goa qui n'envisage pas de démissionner en cas de défaite. " Aujourd'hui, nous sommes dans une étape où l'on a besoin de se sentir dans la lignée du 4 novembre avec une dimension plus élevée qu'une simple question institutionnelle. Si j'arrive au bout du mandat, je laisserai la main." Aux Iles, Jacques Lalié conduira la liste UC et dans le Sud c'est Roch Wamytan qui a été choisi pour être la tête de liste du FLNKS. 

Le reportage d'Olivier Jonemann et Nicolas Fasquel 
©nouvellecaledonie
Publicité