publicité

Provinciales : l’UC avec le FLNKS dans le Sud, mais sans le Parti Travailliste

L’Union Calédonienne tenait ce samedi son comité directeur à Houaïlou. L’occasion de réaffirmer sa démarche unitaire à moins de deux mois des élections provinciales.

© Jean-Noël Méro
© Jean-Noël Méro
  • Par Caroline Moureaux
  • Publié le
Alors que l’Union Calédonienne organisait ce samedi un comité directeur extraordinaire à Houaïlou, le Palika était en assemblée générale à Koné, de même que le Parti Travailliste à Pouébo.
A l’ordre du jour : la stratégie pour les listes des élections provinciales avant le Congrès du FLNKS, qui se tiendra samedi 30 mars, à Ko We Kara.

L’Union Calédonienne et le Palika partiront séparément en campagne dans le Nord et les Iles mais feront liste commune dans le Sud, avec l’UPM et le RDO.
Il s’agit de tenter d’obtenir encore plus de sièges en tablant sur la mobilisation des électeurs lors du référendum du 4 novembre. 
Pas question, en revanche, pour l’UC de faire front commun avec le Parti travailliste qui avait appelé à la « non-participation » au référendum. 

L’UC table pour ses listes sur un tiers d’hommes et de femmes d’expérience, un tiers de femmes et un tiers de nouveaux visages pour renouveler la classe politique. 

Le reportage de Jean-Noël Méro 
COMITE DIR UNION CALEDONIENNE
Découvrez le discours d'ouverture de Daniel Goa, le président de l'UC 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play