publicité

Prudence sur les îlots !

La fréquentation des îlots augmente fortement, et encore plus en cette période de vacances. Les autorités surveillent de près le respect de la biodiversité dans ces espaces. De nouvelles mesures de protection sont envisagées, et un appel à la responsabilité éco-citoyenne est lancé.

Les autorités surveillent de près le respect de la biodiversité sur les îlots. © DENV PROVINCE SUD
© DENV PROVINCE SUD Les autorités surveillent de près le respect de la biodiversité sur les îlots.
  • Martin Charmasson
  • Publié le
Cette fréquentation accrue s’explique par l’augmentation de la population du Grand Nouméa, et la facilité d’accès à des moyens de transports nautiques, et aux taxis boat notamment. Farés et les barbecues, installés initialement pour contenir l’impact humain, contribuent également à l’affluence en facilitant la vie des visiteurs, plus nombreux. Dans ce contexte, veiller à la bonne santé des îlots reste essentiel explique Isabelle Jurquet, chef du service de la biodiversité à la Province Sud, « on demande aux gens d'aller faire leurs barbecues ailleurs que sur ces zones. C'est la saison de reproduction des oiseaux alors pour ne pas qu'ils soient dérangés, nous mettons des cordes ou des filets de chantier afin d'empêcher l'accès aux zones de nidification. On peut mettre en place également des mouillages pour limiter l'impact des ancres sur les récifs et les herbiers et enfin nous sensibilisons les calédoniens sur la gestion des déchets par exemple ». 
Des interdictions d’accès à des sites de nidification pour les oiseaux existent. © DENV PROVINCE SUD
© DENV PROVINCE SUD Des interdictions d’accès à des sites de nidification pour les oiseaux existent.

Adopter un comportement éco-citoyen

Des zones de mouillages ont déjà été créées pour limiter l’impact des ancres sur les récifs et les herbiers. Des interdictions d’accès à des sites de nidification pour les oiseaux existent. Et d’autres solutions sont envisagées par les autorités souligne Isabelle Jurquet « on réfléchit à l'aménagement d'îlots qui ne sont pas en aire protégés pour justement délester Signal ou l'Araignère où il y a de grosses pressions. Pourquoi ne pas réfléchir à l'aménagement de l'îlot Saint Marie par exemple. Avec les taxi-boats aussi et le dispositif ambassadeurs du lagon. Ce sont ces personnes qui vont pouvoir faire passer des messages aux visiteurs sur les aires protégées. Nous comptons surtout sur le comportement citoyen des calédoniens ». 
© DENV PROVINCE SUD
© DENV PROVINCE SUD

Les bons gestes

Les vacances sont justement l’occasion d’un petit rappel sur les précautions à prendre sur les îlots, « il ne faut pas déranger les oiseaux, ne pas ramasser de coquillages ou du bois mort notamment sur les îlots non protégés afin de ne pas amplifier le phénomène d'érosion.Il faut enfin ramasser ses déchets pour éviter une prolifération des rats », rappelle Isabelle Jurquet. 

Pour plus de renseignements, consultez le site internet de la province Sud et le guide du lagon 2018.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play