Quand les indépendantistes lient la situation de Temaru à la campagne pour le «non»

politique tahiti
La décision du Conseil d’Etat concernant Oscar Temaru - déclaré inéligible pour un an - a été reçue «avec stupéfaction et exaspération» par les indépendantistes calédoniens. C’est du moins ce qu’explique le groupe UC-FLNKS et Nationalistes dans un communiqué signé de son président, Roch Wamytan. Il y voit même «un énième signe confirmant que la classe politique française et tout l’appareil d’Etat jusqu’au plus haut niveau, [accompagnent] la campagne pour le "non" en Kanaky-Nouvelle-Calédonie».
 

Visite en Calédonie

Pourquoi ce lien? Parce que le président du parti polynésien Tavini Huira’atira vient de passer sur le Caillou une semaine en faveur du «oui», aux côtés du FLNKS. «Force est de constater que la nébuleuse française continue d’opprimer les leaders et les peuples sous tutelle, afin de garder à tout prix les confettis de son empire colonial dans le seul objectif de défendre ses intérêts supérieurs», écrit le groupe indépendantiste, qui exprime «son soutien le plus total à Oscar Temaru».
Le communiqué complet à lire ci-dessous. 

Réaction UC-FLNKS et Nationalistes à l'inéligibilité d'Oscar temaru by Françoise Tromeur on Scribd