La quarantième Foire de Bourail s'est refermée

loisirs
Rodéo foire de Bourail 2017
Le rideau est tombé sur la quarantième édition. ©NC 1ère
La Foire de Bourail s’est terminée lundi en fin d’après-midi, après un dernier rodéo. Le comité de foire se dit déjà très satisfait de ces trois journées aussi ensoleillées qu’animées. La quarantième édition aurait attiré au moins 20 000 visiteurs dans la plaine de Téné.
Pour la quarantième, la Foire de Bourail semble avoir tenu ses promesses. En particulier du côté des rodéomen. Une soixantaine de participants se sont succédés en deux jours devant le public. Une foule en liesse a encouragé les équipes venues de Dumbéa, Boulouparis, Poya, Houaïlou ou encore Koumac.

Du rodéo tous niveaux

Dimanche soir, le grand rodéo en nocturne a donné son lot d’émotions à un millier de spectateurs. Dans les coulisses, des compétiteurs de tous niveaux. Comme le jeune Calédonien Jérôme Péraldi, 22 ans, vainqueur du rodéo de Boulouparis. Une rodéowoman, Sindy Parau. Et des champions australiens tels que Mark Edwards, spécialiste des chevaux. 

Pour rester dans le carré, le reportage de Natacha Cognard et Nicolas Fasquel.

©nouvellecaledonie


«Très satisfaits»

Une deuxième session de rodéo clôturait la fête lundi après-midi. La quarantième foire, c'est fini, et au moment de tout remballer, la présidente du comité de foire a dressé un premier bilan. «C’est un bilan très satisfaisant, avec ce qu’on attendait au niveau des personnes, 20 000. Mais il nous manque encore quelques entrées : toutes celles en prévente et il faut faire le point avec les invitations, a dépeint Brigitte Hardel, au micro de Martine Nollet. Nous somme très satisfaits de ces trois jours. Un très grand soleil. Beaucoup de poussière, c’est sûr. Mais les exposants que j’ai vus cet après-midi quand j’ai fait le tour des stands étaient très contents. »
 

Les exposant concouraient aussi

Des exposants en tous genres, car la foire n’est pas un rendez-vous réservé à l’élevage et à l’agriculture. Artisans, artisans d’art ou artistes viennent volontiers y rencontrer le public. Bernard Lassauce et Claude Lindor leur ont rendus visite à l’occasion du concours qui les a départagés.
©nouvellecaledonie

Nouveau plan


Côté circulation, cette édition a été marquée par un nouveau plan de circulation. A ce niveau, «il y a encore quelques retouches à faire, considère Brigitte Hardel. Le but, c’est d’améliorer toujours les choses.» Rendez-vous l'année prochaine, alors, en se quittant sur un air de country. 

 


 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live